High-Tech

Le Bitcoin, faut-il investir dans la monnaie 2.0 ?

Publié par Robin Desarcy
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1511

Avant de commencer cet article, sachez que mon point de vue est basé sur les chiffres et résultats de l’année 2016 et début 2017. Je ne prétends pas être un expert dans le secteur économique, juste un passionné des nouvelles technologies. Je vois donc la démocratisation du Bitcoin comme une révolution technologique dans le monde économique, ce sera principalement cet aspect qui sera détaillé au long de cet article.

Le Bitcoin, kezako ?

Le Bitcoin est une monnaie entièrement électronique créée par un développeur sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Alors que le concept de crypto-monnaie est décrit pour la première fois par Wei Dai en 1998, c’est en 2009 que le Bitcoin apparaît et devient le premier réseau de paiement pair à pair (P2P) décentralisé. La grande différence avec nos monnaies actuelles est qu’il fonctionne grâce à ses utilisateurs, sans autorité centrale ou intermédiaires. Il n’y a donc ni pièces ni billets Bitcoin, tout est dématérialisé.

Fonctionnement et mécanismes

De notre côté, le Bitcoin est accessible via une application mobile ou un logiciel sur ordinateur qui permet de gérer un portefeuille électronique personnel afin d’envoyer et recevoir des Bitcoins. Faire une transaction est aussi simple que d’envoyer un mail, il vous suffit d’indiquer l’adresse du destinataire et de définir le montant à envoyer. Il est également possible d’effectuer une transaction en scannant un QR code avec son smartphone. Tout simplement.

En coulisse, le réseau Bitcoin est régulé grâce à la Blockchain que nous pourrions comparer à un grand livre de compte. En effet, celle-ci constitue un historique de toutes les transactions réalisées sur le réseau Bitcoin. Chaque bloc de cette chaine correspond aux transactions effectuées dans le monde toutes les 10 minutes. Ce principe permet de connaître en temps réel qui possède quel montant et ainsi, permet d’éviter de dépenser de l’argent que nous n’avons pas. Sachez que toutes ces transactions sont publiques, néanmoins, l’identité de l’expéditeur et du destinataire reste anonyme.

fonctionnement-blockchain

Toute la puissance de calcul nécessaire pour maintenir le réseau et valider les transactions est également rendue possible grâce aux mineurs. Ces mineurs sont des personnes ou plutôt des ordinateurs qui, par tranche de 10 minutes, mettent à disposition leur puissance de calcul pour valider des transactions en échange de quoi ils reçoivent des Bitcoins fraichement créés (d’où le nom de mineur).

Aujourd’hui, les mineurs touchent 12,5 Bitcoins par bloc ce qui correspond à 12000€ à l’heure à laquelle j’écris cet article. Néanmoins attention, je vous vois venir, n’espérez pas gagner de l’argent grâce à ce procédé car l’attribution des demandes de calculs est totalement aléatoire. De plus, en sachant que si Google mettait à disposition tous ses serveurs, il ne représenterait que 1% de la puissance de calcul, je vous souhaite donc bien du courage pour installer un serveur digne de ce nom !

Risques et bénéfices

Selon moi, le plus gros avantage du Bitcoin est sa décentralisation, je m’explique :

Le fait que la monnaie soit décentralisée évite de devoir passer par des intermédiaires tels que les banques qui ralentissent le délai des transactions. De plus, ces frais sont gratuits. Cependant, les utilisateurs peuvent volontairement inclure des frais de transactions pour recevoir un « traitement prioritaire », ce qui se traduit par une confirmation plus rapide de celle-ci par le réseau (rappelez-vous des 10 minutes). À ceci s’ajoute la possibilité d’envoyer et de recevoir n’importe quel montant, partout dans le monde et à tout moment. Pas de frontières, ni de limites imposées.

Néanmoins, le système comporte quelques défauts, à commencer par la volatilité de la valeur du Bitcoin. Comme une action en bourse, un Bitcoin ne vaut pas toujours 100€, sa valeur fluctue. Lorsque nous investissons dans le Bitcoin, il y a toujours cette phrase qui revient sur la plupart des sites permettant les transactions et investissements : « Ne mettez dans le Bitcoin que ce que vous êtes prêt à perdre ».

cours-bitcoin

Source : simplefx

Pour vous donnez un exemple voici le témoignage d’un ami qui s’est lancé dans le Bitcoin :

J’ai pris le risque d’investir 1 000 euros quand la valeur du Bitcoin avoisinait les 800 euros. Après quelques mois, à la fin de l’année, le Bitcoin a fait un pic jusque 1200 euros … Un bon gain. J’ai donc décidé d’attendre un peu en retirant seulement 200 euro de bénéfice. Ensuite, un gros BOOM, le Bitcoin a fait une chute libre pour redescendre à 700 euro en 1 mois. Heureusement, je n’ai rien perdu car j’ai retiré et utilisé la plupart de mes Bitcoins durant la chute, ceci additionné aux bénéfices reçus.

Maintenant, imaginez un particulier qui ne se tient pas régulièrement au courant du cours du Bitcoin et qui décide d’investir alors que celui-ci est à 1400 euros. Si la valeur du Bitcoin fluctue entre 1350 et 1450 euros, pas de soucis. Mais s’il chute à 700 euros alors que la personne comptait investir 1000 euros, cela devient vraiment problématique. Il est donc presque impératif de ne compter que sur la moitié de notre portefeuille Bitcoin à cause de la fluctuation continue de celui-ci.

Enfin, le plus gros désavantage actuel du Bitcoin est qu’il n’est, selon moi, pas assez répandu. C’est le cas notamment dans les commerces de proximité, pour l’achat de produits de premières nécessités. À quoi bon avoir des Bitcoins si on ne peut s’en servir ? C’est pourquoi je pense que tant que le Bitcoin ne sera pas plus répandu, nous ne pourrons nous en servir comme monnaie de tous les jours, comme nous le faisons aujourd’hui avec l’euro.

La sécurité avant tout

logo-blockchain

En ce qui concerne la sécurité, la Blockchain est selon moi, un des meilleurs systèmes de cyber sécurité au monde. En effet, un contrôle de 51% du réseau est nécessaire pour espérer pouvoir casser et modifier un lien entre 2 bloc de la chaine. De plus, vous devriez reconstituer à l’identique les blocs suivant en sachant qu’un nouveau est créé toutes les 10 minutes. Or, je vous rappelle que Google ne représenterait que 1% de la puissance de calcul …

Grâce à cette Blockchain, les fraudes telles que les rejets de débit ou les facturations imprévues sont rendues impossibles. Il en va de même pour la contrefaçon de monnaies ou le vol d’identité autrefois possible en récupérant les informations personnelles liées à la transaction.

Faut-il investir ?

Vous l’aurez compris, le Bitcoin est extrêmement bien sécurisé, il ne dépend pas d’autorité centrale ou d’intermédiaires ayant un contrôle sur vos transactions mais faut-il investir pour autant ? En tant que particulier, voici ce que je vous conseille :

« Ne mettez dans le Bitcoin que ce que vous êtes prêt à perdre », c’est essentiel dans tout investissement, d’autant plus lorsque la valeur de celui-ci fluctue autant.

Je pense donc qu’il est intéressant de jouer sur les deux fronts. D’une part, l’euro pour vos achats de tous les jours  comme garantie « physique »  régulée par des grands principes économiques. D’autre part, le Bitcoin à investir comme vous le feriez avec de l’argent en bourse, tout en bénéficiant d’une sécurité sur vos transactions et vos données personnelles. Il est également intéressant d’avoir quelques Bitcoins de réserve en cas de crise de votre monnaie courante ou de votre pays. Je pense notamment aux Vénézuéliens qui, après avoir perdu confiance en leurs institutions financières, se sont rués sur le Bitcoin.

Enfin, si comme moi, vous êtes passionné par les nouvelles technologies, je vous recommande d’investir quelques euros pour la beauté du mécanisme et qui sait, plus tard, vous aurez peut-être gagné quelques euros grâce à cette article…

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1511

A propos de l'auteur

Robin Desarcy

Étudiant en informatique de gestion et passionné de high tech, l’informatique et les nouvelles technologies font partie de mon quotidien.
#TechItEasy

7 commentaires

Écrire un commentaire

Partager ceci avec un(e) ami(e)