Qui est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin ?

Qui est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin ?

Ces dernières années, le Bitcoin affole le monde de la finance. Il s’agit d’un moyen de paiement alternatif sur lequel les Etats n’ont aucune prise. En effet, le Bitcoin n’a pas d’existence physique et ne dépend d’aucune banque centrale. Il ne peut pas être désactivé car le système est basé sur un réseau appelé « blockchain » alimenté par une dizaine de milliers d’ordinateurs sur la planète. Mais qui a eu l’idée de développer la crypto-monnaie Bitcoin ? Jusqu’à aujourd’hui, la quête de l’identité réelle de Satoshi Nakamoto continue. Il s’agit du pseudonyme utilisé par la ou les personnes qui ont développé le Bitcoin.

Depuis les débuts de la crypto-monnaie, l’identité de l’inventeur du Bitcoin a toujours fasciné les internautes. De nombreuses personnes pensaient avoir retrouvé ses traces à plusieurs reprises, mais ces recherches se sont finalement révélées infructueuses. Le 3 janvier 2009, un certain Satoshi Nakamoto avait lancé le Bitcoin, la première crypto-monnaie décentralisée et fiable. Mais en 2011, ce dernier a disparu de la circulation. Ainsi, l’identité de Satoshi Nakamoto demeure un mystère. Nombreux sont les gens qui essaient de décrypter les rouages de la révolution Bitcoin dans le but d’enquêter sur l’identité de son créateur énigmatique. Mais, jusqu’à présent, il reste anonyme.

Les théories sur l’identité de Satoshi Nakamoto

Lorsque Nakamoto a discuté de questions techniques concernant le Bitcoin, il n’a divulgué aucun renseignement personnel. Toutefois, il a fait quelques commentaires sur les services bancaires et le système de réserves fractionnaires. Dans son profil de la Fondation P2P en 2012, Satoshi Nakamoto prétendait être un homme de 37 ans et qu’il habitait au Japon. Cependant, beaucoup doutent qu’il soit japonais du fait que son logiciel Bitcoin n’a pas de documentation, ni d’étiquette en japonais.

L’orthographe et la terminologie anglaise occasionnelles dans les commentaires du code source et dans les messages du forum ont conduit à la spéculation que Nakamoto, ou du moins quelqu’un du consortium prétendant être lui, est originaire du Commonwealth.

En effet, en 2008, Satoshi Nakamoto réserve le nom de domaine bitcoin.org. Il a ensuite publié ses intentions dans un document en anglais. Mais son dernier message sur un forum remonte en 2010. L’année suivante, il a écrit à des contributeurs du Bitcoin qu’il est passé à autre chose. Ce qui laisse supposer qu’il ne reviendra plus. Depuis, Satoshi Nakamoto n’a jamais donné signe de vie.

D’après Jean-Paul Delahaye, mathématicien, informaticien et professeur à l’université de Lille, il est probable que derrière le nom de Satoshi Nakamoto se cache une personne ou une entité américaine. Il existe plusieurs théories sur son identité, mais il est peu probable que nous ayons découvert de qui il s’agit. Il existe un fascinant parallélisme entre la dimension mystérieuse accordée au Bitcoin d’une part et l’histoire de son invention d’autre part.

Selon le professeur de sciences économiques à l’université de Dijon, Ludovic Desmedt : « Les théories entourant la naissance du Bitcoin ont à voir avec le contexte dans lequel la pièce a été créée et l’idée qu’il s’agit d’une monnaie qui échappe aux banques ». On a même pu parler d’une communauté crypto anarchiste. Ce sont des idées qui circulent depuis plus de 20 ans.

Qui est le visage derrière le Bitcoin ?

En sortant le Bitcoin en 2019, Satoshi Nakamoto aurait bénéficié d’un contexte favorable. En effet, en cette période des années 2008 et 2009, l’image des banques a été ternie favorisant ainsi le désir de changement. Cependant, l’aspect mythologique lié au Bitcoin n’est pas nouveau dans l’histoire de la monnaie, selon toujours le professeur Ludovic Desmedt. Et comme dans tous les mythes, ses adeptes sont tentés d’en comprendre les mystères : la traque sur l’identité de Satoshi Nakamoto a commencé.

En 2014, le magazine américain Newsweek pense avoir mis la main sur le véritable Satoshi Nakamoto. Le magazine a interviewé un homme du nom de Dorian Satoshi Nakamoto, présenté comme l’inventeur de la crypto-monnaie. Mais le même jour, l’homme en question a nié ces allégations. S’il prétend être ingénieur, il insiste en plus « n’ayant aucun lien avec le Bitcoin.

En 2015, les journalistes de Wired pensaient avoir découvert qui cachait derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. L’article désigne explicitement l’homme d’affaires australien Craig Steven Wright, démontrant qu’il existe plusieurs indices indiquant qu’il est considéré comme un candidat solide pour le rôle du père du Bitcoin.

L’universitaire considère Nick Szabo comme un candidat potentiel, bien que cette théorie doive également être considérée avec du recul. Entre 1995 et 2005, cet ancien militant a développé une monnaie décentralisée appelée Bit Gold. Le créateur du Bitcoin ? L’intéressé s’est défendu en étant l’origine de la première crypto-monnaie.

Hal Finney est également parmi les candidats les moins probables. Ce développeur a été le premier à recevoir une transaction Bitcoin de Satoshi Nakamoto. « Il a participé à la naissance du Bitcoin, sans prétendre être Satoshi Nakamoto, d’après Jean-Paul Delahaye. On a également trouvé un échange entre les deux individus en 2008.

Satoshi Nakamoto : son identité sur le point d’être dévoilé

De nombreux experts et analystes ont tenté de déterminer l’identité de celui qui se cache derrière la première crypto-monnaie, en utilisant diverses méthodes. Parmi les candidats au titre de créateur de Bitcoin, on peut citer Adam Back. Il est le créateur d’un système de preuve de travail appelé Hashcash.

Ce système a pour objectif à l’origine de réduire le spam. Il a été ensuite utilisé dans le cadre d’un algorithme d’analyse de données Bitcoin et d’autres crypto-monnaies. Il convient de noter que l’idée qu’il pourrait être Satoshi existe depuis longtemps dans la communauté crypto, mais il a lui-même nié de telles affirmations.

Cependant, d’autres arguments confirment l’implication d’Adam dans la création de la première crypto-monnaie. Des discussions sur ces preuves ont récemment commencé sur Twitter. Selon les rapports, tous les compilateurs et éditeurs de liens génèrent une empreinte digitale unique en fonction de la configuration et des paramètres de l’ordinateur. Et en même temps, une étude récente a révélé que la trace qu’on retrouve sur le Hashcash est identique à celle qu’on retrouve dans Bitcoin, ce qui suggère qu’ils ont été tous deux créés sur le même ordinateur.

Certes, Adam Back n’a pas encore admis qu’il est Satoshi Nakamoto, même si beaucoup le croient. Cela dit, même dans le cas où il y aurait de nouvelles preuves pour cette version, de nombreux dissidents ont remis en question les preuves fournies par ceux qui croient réellement qu’Adam Back a créé Bitcoin. En tout cas, alors que cette étude est susceptible d’étayer ses révélations, personne n’a encore été en mesure de prouver de manière concluante leur propos, suggérant que l’identité de Satoshi reste anonyme.

Ce qui est certain, c’est que Satoshi est actuellement très riche. Il possède plus d’un million de Bitcoins. Cela équivaut à environ 5 milliards de dollars de valeur nette aujourd’hui ! En effet, Satoshi a exploité le bloc Genesis en janvier 2009. Il a officiellement cessé de communiquer en 2010. Depuis, on peut toujours vérifier sur le registre des blocs que ses Bitcoins n’ont pas été utilisés ou dépensés. Cela prouve que Satoshi possède toujours le million de Bitcoins enregistrés sur son adresse en 2009 et 2010.

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.