• Résultats de recherche
  • Astuce : touchez "entrer" pour voir plus de résultat.
Platinum End : un anime/manga aux sens profonds

Platinum End : un anime/manga aux sens profonds

A la suite des nombreuses sorties d’animés d’automne, il est temps de se concentrer sur une des pépites de cette saison.

Platinum End

Platinum End, auteur Tsugumi Oba dessinateur Takeshi Obata, 2015
Platinum End, auteur Tsugumi Oba dessinateur Takeshi Obata, 2015

Dans notre cas, nous allons nous concentrer sur l’ouvrage Platinum End, écrit par Tsugumi Oba et dessiné par Takeshi Obata plus connu pour être les réalisateurs d'œuvre comme Death Note ou Bakuman. Des créations qui ont déjà attiré la fascination d’un grand nombre de lecteurs et qui ont déjà conduit à de nombreuses adaptations.

Désormais disponible en version animée sur la plateforme ADN, cependant à l’origine sortie sous forme de manga papier avec 14 tomes publié par Kazé.

L’animation a été réalisée par Signal. MD, plus connue pour l’animation de Wonderland, Hirune-Hime… La série en elle-même est réalisée par Kazuchika Kise et Hideya Takahashi (Jojo’s Bizarre Adventure). Il faut donc s'attendre à une animation de qualité et une histoire fidèle à l’histoire à l'oeuvre original.

L'Histoire

L’histoire suit Mirai, un étudiant ordinaire sans aucun pouvoir, qui va cependant ce voir octroyer des privilèges. Ceci due à une enfance détruite par un accident avec malheureusement comme spectateur, notre protagoniste, qui a due assister à la mort de ses parents, les victimes de l'accident. C’est à partir de ce moment que notre héros va découvrir l’enfer en étant traité comme un moins que rien depuis son accueil chez son oncle et sa tante et qu'il va rentrer d'en un cercle vicieux qu'est la dépression.

Suite à de nombreuses péripéties, notre "esclave" va essayer de mettre fin à sa vie, le jour où il se décide, une fois lancé, il sera interrompu par un être divin, qui lui expliquera la vérité sur son histoire et son monde. 

Suite de la divulgation de nombreuses vérités, l’ange à fait une proposition à notre "main character" Mirai, c'est à dire la possibilité d’obtenir des fragments de pouvoir de diverse divinité en échange de récupérer l’envie de vivre. Ceci, sans connaître les clauses cachées d'un contrat si puissant.

L'impacte

La force de cet ouvrage est dans sa capacité à remettre en question son public. En effet, visionner ou lire l'œuvre donne une vision différente du monde, qui peut être comparée à notre monde. Autre que des vérités dissimulées sur notre monde, ce dernier va pouvoir atteindre son spectateur de manière plus psychologique avec des situations qui, en tant normal, pourrait arriver à n’importe qui avec des conséquences similaires. On peut tous s'identifier à sa mélancolie et sa naïveté face à un monde sombre et brutal.

On retrouve bien la patte de l’auteur du Death Note avec la possibilité de jouer avec la vie et l'humanité. Le fait de devoir faire des choix avec de grandes répercussions. C’est une création que l’on peut vivement recommander de par sa diversité et son ambiance bien distincte. 

Si vous avez envie de prendre du recul de votre vie, votre quotidien, c’est un anime/manga qu’il faut voir et qui commence déjà à être réputé avec sa tonalité très adulte qui ne vous laissera pas sans voix. 

Partager
Commenter
Gravatar
  • Enflammé(e)
  • Sous le charme
  • Joyeux
  • Triste
  • Poce blo
  • Aucune

Pour partager votre avis avec cet article, vous pouvez laisser un commentaire en donnant votre nom, votre adresse email, et votre site Internet. Aucune authentification n'est nécessaire. Vous vous apprêtez à commenter l'article « Platinum End : un anime/manga aux sens profonds », n'oubliez pas de respecter les règles de communauté : aucun spam, aucune insulte et aucun contenu interdit par la loi. Vous pouvez effacer vos données de formulaire enregistrées en session en .