Pourquoi opter pour le design sprint en entreprise ? 

Avatar de Maxence Rose
d6f1086c6b4f499fcc5fa62267850784

Le produit du design sprint est une approche très structurée et limitée dans le temps qui vise à trouver la bonne solution à un problème commercial. Il s’agit d’un processus immersif et hautement collaboratif, inspiré du design thinking, qui intègre donc l’idéation, le prototypage et les tests rapides auprès des utilisateurs, le tout en l’espace de cinq jours.

Après de multiples expérimentations chez Google Ventures, Jake Knapp est parvenu à créer la méthode design sprint en se référant aux pratiques du design thinking, en particulier le prototypage rapide des logiciels. Depuis la naissance de cette méthode, Google Ventures l’a pleinement adoptée dans ses processus créatifs et organise même des ateliers en la matière pour ses partenaires. 

En outre, plusieurs startups font désormais recours au design sprint pour mettre à jour leurs produits, créer de nouveaux concepts et tester des idées dans un environnement à faible coût et à faible risque ce qui nous emmène à énumérer les cinq bonnes raisons qui devraient vous convaincre de mettre en place cette méthode dans votre entreprise. 

Pourquoi utiliser le design sprint en 5 points ? 

Le design sprint est devenu populaire au sein des communautés de startupers et jeunes entrepreneurs, mais de nombreuses entreprises ignorent encore son existence. D’ailleurs, nous estimons qu’il est temps pour les entreprises françaises de se tourner vers une nouvelle approche et, pourquoi pas, de former ses collaborateurs au design sprint

Pour vous aider à mieux vous projeter, voici ce qui peut vous être d’une grande utilité si vous incorporez cette méthode dans votre processus d’innovation. 

La découverte empathique pour plus de sérénité 

A l’instar de toutes ces nouvelles approches de l’innovation, le design sprint se base essentiellement sur l’aspect humain au contact de toute nouveauté sur le marché. En incluant vos utilisateurs dans la discussion autour d’un problème quelconque, ceci obligera les parties prenantes d’un atelier design sprint à reconnaître le point de vue du client et rendre le problème plus “réel”. 

En interrogeant et en testant la solution que vos équipes proposent pour ce problème avec des clients réels dès le début, vous pouvez découvrir des défauts d’utilisabilité et mieux comprendre ce que l’utilisateur a besoin que le produit fasse pour satisfaire ses besoins. Il s’agit donc d’une découverte empathique qui vous sera très bénéfique pour continuer votre processus créatif de la manière la plus rapide possible.

Constitution d’une équipe solidaire 

Le processus est volontairement immersif et collaboratif. Lorsqu’une équipe inter-organisationnelle est enfermée dans une pièce pendant une semaine et qu’on lui demande de résoudre un problème difficile, cela a un effet fédérateur intense.

Lorsque tous les membres d’une équipe sentent que leur voix et leurs idées sont valorisées, chacun de sa place devient plus concerné et essaye d’apporter plus au projet pour trouver la meilleure solution.

Aligner toute l’équipe sur la même longueur d’onde 

La méthodologie du design sprint met en évidence les lacunes de la compréhension du problème par votre organisation et les risques ou impacts potentiels de la solution envisagée. En agissant de la sorte, vous limitez le risque d’avoir un dialogue de sourds qui ralentit votre avancement. 

Lorsque toutes les parties prenantes sont d’accord sur les résultats souhaités et sur la façon dont elles envisagent la solution, vous pouvez dire au revoir aux conflits internes qu’on aperçoit habituellement durant une phase classique de mise en route d’un nouveau produit. 

Vérifier la véracité de vos prévisions 

Les décisions créatives sont généralement basées sur des prévisions, pas toujours rationnelles, concernant la future appréciation du consommateur final. En adoptant la méthode design sprint, vous êtes vite confrontés à cette réalité du marché lors de la phase de test de votre prototype de produits auprès des utilisateurs réels. 

Cette confrontation vous permet alors de valider ou non vos hypothèses qui sont le fruit de vos données prévisionnelles. Cette phase de prototypage rapide contribue alors à réduire les coûts et les délais qu’une approche de recherche classique d’un nouveau produit aurait demandée habituellement. 

Prendre des décisions rapides

L’imposition d’une limite de temps stimulera la créativité et la concentration de votre équipe. Le premier objectif de la méthode design sprint est de prendre des décisions sur les hypothèses à tester. Votre équipe sera donc obligée de se mettre rapidement d’accord ou de laisser le décideur prendre la décision.

Sans les distractions et les exigences d’une journée ordinaire de travail, votre équipe peut se concentrer sur l’identification de la solution et être en mesure de la proposer rapidement. 

Passer d’un simple concept au test du produit presque final en moins d’une semaine, c’est ce qu’il y a de plus efficace en termes de temps et de coûts. Avant l’apparition du design sprint, les entreprises mettaient parfois 4 à 6 mois pour découvrir, concevoir et tester un produit, ce qu’elles arrivent désormais à le faire en 5 jours seulement. 

Finalement, il faut savoir que le design sprint n’est en aucun cas une solution miracle, mais c’est plutôt un outil puissant qui permet, non seulement aux startups, mais aussi aux entreprises, d’innover autour de plusieurs idées et de créer des prototypes de produits validés en moins d’une semaine, avec un le minimum de capital. 

Pour aller plus loin : Concevez vos projets en 5 jours avec le Design Sprint

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
pexels crypto crow 1447418

Pourquoi opter pour un casino en ligne qui accepte le Bitcoin ?

Next Post
1837f1d9f188c420426e62dad9f9d011

Comment scanner un QR code avec son smartphone ?

Related Posts