• Résultats de recherche
  • Astuce : touchez "entrer" pour voir plus de résultat.
Comment la recherche scientifique lève le voile sur le pouvoir des cannabinoïdes

Comment la recherche scientifique lève le voile sur le pouvoir des cannabinoïdes

Les cannabinoïdes sont des molécules qui se trouvent dans la plante de cannabis, bien connue pour sa réputation sulfureuse. Justement, ce sont les cannabinoïdes qui sont à l’origine de cette réputation, partagent leurs secrets au fur et à mesure que les recherches scientifiques permettent de les dévoiler. En effet, depuis maintenant une dizaine d’années, de nombreux laboratoires prestigieux tentent de découvrir toutes les propriétés de ces cannabinoïdes. Faisons le point sur leurs avancées. 

Les cannabinoïdes, des molécules naturelles 

Les cannabinoïdes, ce sont une famille de molécules qui sont présentes dans la plante de cannabis, d’abord sous la forme de phytocannabinoïdes (ce qui signifie issues de la plante). À ce jour, les recherches scientifiques ont permis d’en découvrir presque une centaine, alors qu’il y en a seulement 7 ou 8 qui sont majoritaires. Le cannabis contient notamment du THC (tétrahydrocannabidiol), qui est la substance psychoactive du cannabis, responsable de l’effet planant et de cette réputation pas toujours optimale. 

D’autres cannabinoïdes ont été découverts au cours des dernières années, parmi lesquelles : le CBN (cannabinol), un dégradé du THC, le THCV (tétrahydrocannabivarine), une molécule similaire au THC, mais moins puissante, ou encore le CBD (cannabidiol), dont les propriétés sont encore en cours de découverte, ainsi que le CBG (cannabigerol), qui est une combinaison entre THC et CBD. 

Chaque molécule possède des bienfaits et des apports différents pour l’organisme, que la recherche scientifique s’évertue à démontrer à travers des études cliniques. 

Les bienfaits des cannabinoïdes 

Étant donné que les cannabinoïdes sont des molécules, cela signifie qu’ils se retrouvent forcément dans le produit fini, une fois extrait de la plante. Cependant, la méthode d’extraction peut influencer le type de bienfaits associés à la plante, ou en tout cas, son niveau d’influence sur l’organisme. De manière générale, il a été démontré que les cannabinoïdes ont des bienfaits antidépresseurs, anti-inflammatoires, antibactériens et même d’autres rôles que la communauté scientifique cherche encore à démontrer. 

Le pouvoir de l’huile de CBD est surprenant, et c’est d’ailleurs l’un des cannabinoïdes les plus recherchés en ce moment, pour tous ses bienfaits positifs. Le CBD fait partie des cannabinoïdes pouvant avoir un effet positif pour la santé dans son ensemble, dans le cadre d’une consommation régulière. D’ailleurs, en France, en ce moment, des essais cliniques visant à déterminer le rôle thérapeutique du THC et du CBD dans la gestion de la douleur pour des maladies graves sont en cours. Si de tels essais venaient à donner des résultats prometteurs, cela pourrait bien amener de nouveaux débouchés. 

Quels futurs débouchés ? 

Si moins d’une centaine de cannabinoïdes, mais seulement une dizaine ont été étudiées à la loupe, il en existe encore bien d’autres à découvrir. Aussi, la science serait la mieux placée pour découvrir les bienfaits de ces molécules une fois combinées ensemble, comme c’est le cas des essais cliniques mêlant THC et CBD pour lutter contre la douleur, ou CBD et CBG contre certaines maladies autour de la nausée. Dans certains pays, ce type de recherche est encouragée, dans une optique médicale et thérapeutique, mais encore beaucoup de pays sont réfractaires, associant cannabinoïdes avec le THC, la substance psychoactive. La recherche scientifique a donc encore beaucoup de travail et de débouchés pour les prochaines années.