• Résultats de recherche
  • Astuce : touchez "entrer" pour voir plus de résultat.

Jeff Bezos et ses partenaires à la recherche de la vie éternelle

Maxence Rose
Jeff Bezos et ses partenaires à la recherche de la vie éternelle

Le fondateur d’Amazon s’est associé à des scientifiques pour « comprendre le rajeunissement » et augmenter l’espérance de vie, peut-être de façon permanente. Dans l'une de ses publications, le magazine Technology Review du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a détaillé les noms de certains des scientifiques qui font partie de l’équipe des laboratoires Altos.

Yuri Milner est un investisseur en capital-risque russe, connu, entre autres, pour avoir créé le Breakthrough Prize, une distinction annuelle qui attribue trois millions de dollars (bien plus qu'un prix Nobel) au lauréat dans chacune des trois catégories : mathématiques, physique et sciences de la vie. Jeff Bezos, quant à lui, est un entrepreneur et magnat américain, fondateur d'Amazon et de Blue Origin, la société de tourisme aérospatial qui a récemment atteint l’espace (en juillet grâce à la fusée New Shepard à bord de laquelle se trouvaient Bezos lui-même et son frère).

Jeff Bezos et ses partenaires à la recherche de la vie éternelle

Reprogrammation cellulaire, longévité permanente : pour Jeff Bezos, rien n’est impossible

Cette nouvelle entreprise qui évalue les possibilités de rajeunissement compte des partenaires milliardaires, dont le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, et Yuri Milner, l’un des principaux investisseurs en technologie du monde. Tous sont à la recherche de la recette de la vie éternelle. C’est ce qu’a révélé le magazine Technology Review du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dans une publication où est détaillé une partie de l’équipe de scientifiques que Bezos et Milner ont recruté pour cette nouvelle entreprise, appelée Altos Labs.

Parmi eux, les scientifiques espagnols Manuel Serrano, de l’Institut de recherche biomédicale de Barcelone, et Juan Carlos Izpisúa, biologiste à l'Institut Salk de La Jolla (Californie, États-Unis). S’adressant au MIT Magazine, M. Serrano a expliqué que le fait de joindre une entreprise privée lui donne la liberté « d’être audacieux et d’explorer » en menant des recherches « motivées par la curiosité ». « Je dirais que l'idée d’avoir des revenus à l’avenir est là, mais ce n’est pas l’objectif immédiat. L’objectif est de comprendre le rajeunissement », a précisé M. Serrano.

Mélange de gènes humains et de singes

Dans le même temps, la publication note qu’Izpisúa a acquis une certaine notoriété dans le domaine de la recherche sur le rajeunissement après avoir prédit qu’on pourrait augmenter l’espérance de vie de 50 ans au moins en combinant des gênes de singe et d’humain, et que le professeur Steve Horvath de l’UCLA (Université de Californie à Los Angeles), qui a mis au point une « horloge biologique » mesurant le vieillissement, a également joint le projet.

L’un des lauréats du prix Nobel de médecine 2012, Shinya Yamanka, présidera le conseil scientifique de l’entreprise. En plus de ses activités aux États-Unis, Altos Labs prévoit d’ouvrir plusieurs centres de recherche au Japon et au Royaume-Uni, selon le magazine, qui cite des sources proches de la direction de l’entreprise. L’article du prestigieux magazine raconte comment un grand groupe de scientifiques s’est réuni en octobre 2020 au manoir de Milner à Los Altos Hills, en Californie, pour discuter de la façon dont la biotechnologie pourrait rajeunir les gens.

Jeff Bezos et ses partenaires à la recherche de la vie éternelle

Reprogrammation biologique des cellules

C’est ainsi qu’est née la société Altos Labs, qui utilise désormais la technologie de reprogrammation cellulaire, un moyen de rajeunir les cellules en laboratoire, pour tenter de rajeunir des corps entiers d’animaux et, à terme, d’humains.

La publication du MIT indique en outre que la société a pu lever 270 millions de dollars de fonds au cours des derniers mois, selon les documents officiels des États de Californie et du Delaware. Cet effort piloté par Bezos et Milner n’est pas sans rappeler dans l’industrie l’entreprise américaine Calico Labs, créée en 2013 par le fondateur de Google Larry Page avec le même objectif.

Commenter cet article