CBD : le cannabis légal en France et en Europe

Avatar de Laurent Busquet
CBD : le cannabis légal en France et en Europe

Selon l’avocat général de la Cour de Justice européenne (CJE), l’interdiction française du « cannabidiol » viole le droit européen.

Ainsi, vous pouvez donc maintenant légalement commander en ligne sur JustBob.fr, le meilleur hash CBD online, aussi bien que des fleurs de CBD ou autres huiles de CBD !

La croissance du marché du CBD

La légalisation des produits à base de cannabis a créé un nouveau marché dynamique pour les États-Unis et le Canada. Selon les estimations, le marché mondial du CBD valait 2,8 milliards de dollars en 2020 et pourrait croître à un taux annuel de 21 %. La part du lion du marché mondial du CBD est détenue par l’Amérique du Nord et l’Amérique latine, suivie de l’Asie-Pacifique.

En Europe également, le marché du CBD n’a cessé de croître ces dernières années. Selon une enquête réalisée en 2019 par New Frontier, la vente au détail en ligne a considérablement augmenté et un tiers des clients fidèles dépensent plus de 100 € par mois en produits CBD.

Que s’est-il passé au niveau européen ?

En 2021, l’avocat général, Evgeni Tanchev, avait rendu son avis à la Cour de justice de l’Union européenne (CJE), déclarant que l’interdiction par la France de tous les produits dérivés du « cannabidiol » de la plante de cannabis violait le droit de l’UE. Un avis juridique indique que l’interdiction générale de commercialisation imposée par la France n’est pas conforme au droit de l’UE sur la libre circulation des marchandises.

L’avis de l’avocat général, si les juges de la CJE suivent l’avis juridique, créerait un précédent qui pourrait avoir un impact significatif sur l’industrie du CBD à travers l’Europe. La voie serait libre de contester des dispositions légales illégales similaires d’autres États membres de l’UE devant les tribunaux nationaux.

L’affaire devant la CJCE a commencé dans une affaire pénale à Marseille, dans laquelle deux hommes d’affaires qui ont échangé des liquides CBD contre des cigarettes électroniques et des vaporisateurs ont été punis pour avoir enfreint la loi sur les stupéfiants.

Le verdict était justifié par le fait que l’huile de CBD pour les cartouches liquides importées de République tchèque est obtenue à partir de la plante de chanvre entière, y compris les feuilles et les fleurs, ce qui est interdit. Selon la loi française, le cannabis ne peut être cultivé que pour les fibres et les graines, et le cannabis ne peut être importé ou exporté qu’à des fins industrielles.

Cela signifie que tous les produits CBD naturels sont produits et commercialisés illégalement. Seuls les produits qui contiennent le cannabidiol, l’ingrédient actif du cannabis produit par synthèse, sont commercialisables. Les condamnés se sont ensuite rendus devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence, qui a finalement dû renvoyer l’affaire devant la Cour de justice de l’UE.

Après avoir évalué la situation juridique, l’avocat général est arrivé à la conclusion qu’il devrait plaider pour mettre les tribunaux français au bon endroit – et avec une déclaration claire : « Le droit de l’UE interdit à un État membre d’importer de l’huile de « cannabidiol » d’un autre État membre, si cette huile est obtenue à partir de la plante de chanvre entière et pas seulement à partir de sa fibre et de ses graines, car selon l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’a pas été prouvé que l’huile de « cannabidiol » ait des effets psychotropes.”

L’avocat général poursuit sur le fait que si le CBD serait considéré comme un stupéfiant, il ne relèverait pas du champ d’application des règles de l’UE sur la circulation des marchandises.

La justice française doit donc expliquer si un risque associé à l’ingrédient actif non toxique du cannabis CBD a été découvert ou étudié.

Si un tel risque existait, il serait au sens du droit de l’UE de fixer une limite maximale pour la teneur en CBD qui ne restreindrait pas aussi sévèrement la libre circulation des marchandises. L’avocat des deux négociants en liquide CBD décrit l’avis de l’avocat général de la CJCE comme « une étape décisive vers une harmonisation réglementaire et une sécurité juridique dont l’industrie du CBD en Europe a besoin de toute urgence ».

La décision de la Cour créerait un précédent contraignant de portée européenne. Non seulement la France serait obligée de modifier sa législation pour autoriser la commercialisation d’extraits de CBD de toute la plante de cannabis, mais d’autres régulateurs nationaux devraient également réévaluer les restrictions existantes sur les produits dérivés du chanvre à la lumière de la libre circulation des marchandises dans l’UE.

Et, au regard des bienfaits médicaux du « cannabidiol », l’avocat ajoute : l’arrêt de la CJUE est attendu pour cet automne. Dans la grande majorité des cas, le tribunal suit l’avis de l’avocat général.

La Cour de justice européenne confirme que le CBD n’est pas une substance addictive

En juillet 2020, la Commission européenne a décidé de suspendre l’approbation des aliments contenant du CBD. Le raisonnement était que le CBD extrait devait également être qualifié de stupéfiant.

Mais, maintenant, la Cour européenne de justice a contredit cela. Car selon l’état actuel des recherches, le CBD n’a pas d’effets psychotropes et est donc exclu en tant que substance addictive. Le contexte de la procédure était une demande de la Cour d’appel française d’Aix-en-Provence à la CJCE (Cour de justice des Communautés européennes) avec une demande d’examiner dans le cadre d’une procédure préjudicielle si les dispositions locales sont compatibles avec le droit de l’Union.

Trouver et commander le meilleur CBD en France

Vous pouvez donc maintenant commander votre CBD en ligne et utiliser aussi des fleurs de CBD que de l’huile de CBD ou du hasch CBD sur JustBob.fr et profiter de tous les bienfaits et des avantages du CBD européen aux meilleurs tarifs.

Total
41
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
Lucky Block : la loterie de blockchain qui rallie transparence, modernité et rapidité

Lucky Block : la loterie de blockchain qui rallie transparence, modernité et rapidité

Next Post
Crypto-monnaie : la pire arnaque dans les Shitcoins

Crypto-monnaie : la pire arnaque dans les Shitcoins

Related Posts