Les drones, de plus en plus utilisés dans l’industrie

Avatar de Maxence Rose
les drones de plus en plus utilises dans l industrie

Autrefois réservés à l’armée, les drones ont désormais intégré de nombreux secteurs d’activité. Ces technologies ont révolutionné bien des domaines et apporté une nette optimisation des processus. L’inspection aérienne par drone est un exemple saisissant de cette révolution. Pour autant, l’utilisation des drones ne se fait pas de façon anarchique. Au contraire, elle est encadrée par une réglementation que vous vous devez de respecter.

Pourquoi les drones sont-ils utilisés dans certains secteurs ?

Depuis plusieurs années maintenant, on assiste à une généralisation de l’utilisation des drones. Ces engins volants sont en effet présents dans bien des domaines. Ce plébiscite s’explique par bien des raisons, la plupart spécifiques à chaque domaine où cette technologie est présente. Dans l’audiovisuel et le cinéma, les drones permettent des prises de vue aérienne, très précises.

En effet, en plus de couvrir un large champ de prise de vues, les drones peuvent voler à basse altitude, captant ainsi des images au détail près. En agronomie, cette technologie volante est employée pour analyser et cartographier les zones de culture. Elle permet de déterminer le rendement prévisionnel d’une culture, et d’optimiser l’usage des engrais et pesticides par zone.

On ne saurait occulter la présence des drones dans le secteur du BTP. Ici, les destinations de cette technologie sont multiples :

  • diagnostic des bâtiments en hauteur
  • inspection des zones difficiles d’accès sur les chantiers complexes
  • suivi d’évolution de chantier

Dans la même veine, le secteur du transport et de la livraison de marchandises a vu ses performances s’optimiser avec les drones. Peu importe le secteur, vous l’aurez compris, la technologie du drone accélère les processus et facilite la mise en œuvre opérationnelle. Les drones accompagnent les humains en explorant et en rapportant des données exploitables, selon l’activité exercée. Pour autant, les conditions de l’inspection aérienne par drone sont régies par le gouvernement.

media industrie utilises drones plus plus
Les drones, de plus en plus utilisés dans l'industrie 6

L’inspection aérienne par drone, un bon exemple

L’inspection aérienne par drone est certainement la meilleure illustration de la démocratisation de la technologie drone. L’inspection par drone est utilisée dans bon nombre de domaines :

  • cinéma
  • audiovisuel
  • BTP
  • géographie
  • exploration marine

Les drones doivent cette adoption au fait qu’ils soient des équipements mobiles et dotés de plusieurs capteurs, dont certains sont de type RFID.

La présence de ces capteurs, combinée au fait que les drones puissent intégrer des caméras de tout type, favorise différents types de prise de vue. En effet, selon vos besoins et les nécessités de votre secteur, vous pouvez faire des vues orthophotographiques et des vues thermiques avec votre drone. Ces seuls paramètres n’expliquent pas l’essor du drone en inspection aérienne. Seulement, ces seuls paramètres n’expliquent pas l’essor du drone en inspection aérienne.

L’inspection aérienne par drone compense les limites de l’œil humain parlant de captation des longueurs d’onde. En plus de faciliter la détection de ces ondes, elle aide à leur attribuer un profil colorimétrique, orientant davantage le pilotage d’un projet. On associe à cette solution une véritable efficacité dans l’analyse de profils thermographiques. C’est aussi le lieu de souligner la précision offerte par les drones, en ce qui concerne les images et vidéos réalisées, en Full HD ou en 4K.

Si l’opportunité de l’imagerie aérienne par drone se passe de commentaire, encore faut-il bien déployer cette solution. En effet, pour profiter des avantages du drone, vous devez vous en référer à des professionnels. En plus de garantir un travail de qualité, cette piste implique le respect d’une réglementation. Justement, parlons réglementation !

Le travail par drone est-il réglementé ?

Les drones sont certes présents dans plusieurs secteurs d’activité, mais leur utilisation obéit à des règles précises, dans un souci de respect de l’espace aérien. Tout d’abord, vous devez passer un examen théorique obligatoire. En cas de succès, vous recevrez un certificat théorique de télépilote. Il doit être accompagné d’une attestation de suivi de formation pratique.

Aussi, vous êtes tenu à une déclaration et un enregistrement, dès lors que vous possédez un drone de 800 grammes au moins. Par ailleurs, le pilotage de drone est aussi interdit de nuit, à moins que vous receviez une dérogation exceptionnelle du préfet de votre lieu de résidence. Même dans ce cas, votre drone ne peut voler que dans la limite de 150 m d’altitude, et à vue.

L’équipement ne doit survoler ni les personnes, ni les véhicules, ni les espaces publics en agglomération. Par ailleurs, vous ne devez pas survoler les sites sensibles et protégés, les propriétés d’autrui encore moins. Autrement, vous serez poursuivi pour atteinte à l’intimité de la vie privée.

Pour mieux comprendre le cadre légal qui organise l’utilisation de drone, vous pouvez vous en référer aux dispositions suivantes : l’arrêté du 17 décembre 2015 sur l’utilisation des aéronefs sans pilote ; le décret 2018-67 du 2 février 2018 relatif à la formation de télé-pilote.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
pexels jonathan borba 14354107

FTX et Binance : les informations à ne pas manquer

Next Post
kanchanara dVAW3YDHtSw unsplash

Les meilleures cryptos qui vont exploser en 2023

Related Posts