• Résultats de recherche
  • Astuce : touchez "entrer" pour voir plus de résultat.
Bilan de la Paris Games Week 2016

Bilan de la Paris Games Week 2016

Paris Games Week, le plus grand Salon du jeu vidéo en France, organisé du 27 au 31 octobre porte de Versailles à Paris, a de nouveau annoncé une affluence record, mais a montré ses limites.

Pour la deuxième fois, le salon a réussi à capter l’attention de la presse internationale. Porté par la conférence de presse de Sony Europe, qui a réuni plus de 600 journalistes à La Défense, l’événement francilien a bénéficié d’une exposition inédite. Mais les regards du monde du jeu vidéo s’en sont rapidement détournés.

Certes, certains médias internationaux avaient fait le déplacement, comme les Américains du site spécialisé IGN ou les Japonais de Famitsu. Mais l’essentiel des bataillons était constitués de journalistes venus d’Espagne, des Pays-Bas, du Danemark, ou encore de l’Albanie, bref, du territoire couvert par Sony Europe.

Ambiance bon enfant

Pourtant, la Paris Games Week 2016 a bel et bien été perçue comme l’une des meilleures éditions. Cela tient à plusieurs facteurs : des allées plus larges et des halls plus aérés, un public plus familial, plus mixte et plus costumé, l’absence de grands ratés spectaculaires, comme la bousculade devant la scène du Youtubeur Cyprien l’an passé ou le lancement chaotique d’une édition collector de Call of Duty il y a deux ans.

Bilan de la Paris Games Week 2016
Bilan de la Paris Games Week 2016

L’occasion pour les joueurs d’aller tâter de la manette sur les dernières sorties comme Battlefield 1 (EA), Gears of War 4 (Microsoft), Rise of The Tomb Raider (Square Enix) ou Mafia III (2K). Les fans de sport pourront rivaliser sur FIFA 17 (EA), PES 2017 (Konami), NBA 2K17 (2K) ou Forza Horizon 3 (Microsoft). A suivre également des nouveautés comme Call of Duty : Infinite Warfare (Activision), Final Fantasy XV (Square Enix) ou les prochains blockbusters d’Ubisoft, Watch Dogs 2 et Steep, un jeu au grand air de la montagne. N’hésitez pas à déambuler pour aller pousser la chansonnette sur The Voice : La plus belle voix (Bigben) ou Let’s Sing Hits français et internationaux (Koch Media).

Partager
Commenter
Gravatar
  • Enflammé(e)
  • Sous le charme
  • Joyeux
  • Triste
  • Poce blo
  • Aucune

Pour partager votre avis avec cet article, vous pouvez laisser un commentaire en donnant votre nom, votre adresse email, et votre site Internet. Aucune authentification n'est nécessaire. Vous vous apprêtez à commenter l'article « Bilan de la Paris Games Week 2016 », n'oubliez pas de respecter les règles de communauté : aucun spam, aucune insulte et aucun contenu interdit par la loi. Vous pouvez effacer vos données de formulaire enregistrées en session en .