LinkedIn : envoyer des messages de bienvenue à ses contacts (semi-automatique)

Avatar de Maxence Rose
LinkedIn : envoyer des messages de bienvenue à ses contacts (semi-automatique)

Vous cherchez une solution pour envoyer des messages de bienvenue à vos nouveaux contacts sur LinkedIn ? J’ai développé pour vous cette solution qui devrait vous faire gagner du temps pour l’envoie des messages de bienvenue (greeting).

Cette solution est assez simple à utiliser. Il suffit de vous rendre sur votre messagerie LinkedIn, cliquer sur le contact à accueillir, puis cliquer sur le « bookmark » (lien favori) dans la barre des favoris. Un message pré-écrit sera alors envoyer au nouveau contact.

Ajouter le bookmark dans vos favoris

Sur Google Chrome, cliquez droit sur la barre de vos favoris, puis cliquez sur « Ajouter une page… ».

LinkedIn : envoyer des messages de bienvenue à ses contacts (semi-automatique)
LinkedIn : envoyer des messages de bienvenue à ses contacts (semi-automatique) 6

Saisissez un nom (par exemple : Greeting LinkedIn) et saisissez l’URL avec ce code suivant :

Modifiez évidemment à votre guise le contenu de la variable « message » (deuxième ligne) en saisissant le contenu du message que vous souhaitez envoyer à vos contacts. Vous pouvez y ajouter les variables suivantes :

  • %firstname% : prénom de votre contact
  • %lastname% : nom de votre contact

Vous pouvez également décider si oui ou non vous voulez poster le message automatiquement ou non. Lorsque vous cliquez sur le favori, le message s’enverra ou non avec une soumission automatique du formulaire, changez la variable « autopost » à « false » si vous voulez soumettre le formulaire manuellement.

Si vous modifiez ce code, n’hésitez pas à le partager sur pastebin.com et à l’insérer en commentaire en bas de l’article !

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
Twitter : changement de l’interface sur navigateur Web, iOS et Android

Twitter : changement de l’interface sur navigateur Web, iOS et Android

Next Post
Blade Shadow : l’ordinateur “gaming” du futur

Blade Shadow : l’ordinateur “gaming” du futur

Related Posts