• Résultats de recherche
  • Astuce : touchez "entrer" pour voir plus de résultat.

Test des AirTags, pour éviter de pommer ses affaires

Maxence Rose

Test des AirTags, pour éviter de pommer ses affaires

La firme de Cupertino a enfin présenté les AirTags, un petit gadget qui aide à ne plus égarer les objets du quotidien. Notre équipe a eu la chance de les tester. Voici le verdict !

Après plusieurs rumeurs qui circulaient sur la toile, Apple a enfin lancé les AirTags. C’est un petit objet connecté que l’on peut utiliser pour ne jamais perdre nos objets. Il est disponible à l’unité au prix de 35 euros ou par pack de 4 au prix de 119,90 euros.

Un AirTag neuf (sans déballage)
Un AirTag neuf (sans déballage)

Le fonctionnement des AirTags

L’AirTag est un petit traqueur qui communique en Bluetooth avec l’iPhone ou l’iPad et que l’on peut facilement localiser grâce à la technologie UWB (Ultra WideBand). Pour l’utiliser, vous pourrez par exemple placer un AirTag sur les clés et vous saurez exactement où elles se trouvent si vous les perdez.

Le petit gadget est équipé d’un haut-parleur qui sonne à la demande de l’utilisateur pour mieux se faire positionner.

Le gadget fonctionne à partir d’une pile plate CR032. Pour son autonomie, Apple indique qu’elle peut atteindre 12 mois. Quant au design, les finitions sont parfaites et le produit plaira à tout un chacun. À noter que l’AirTag est certifié IP67 et est donc résistant à l’eau jusqu’à 30 minutes d’immersion.

Comment le configurer ?

La configuration de l’AirTag est un jeu d’enfant ! Il suffit d’approcher le gadget de l’iPhone pour que celui-ci le reconnaisse. Une fois l’usage choisi, l’appareil est lié au compte iCloud et apparaît dans l’application « Localiser ».

Il est possible de donner un nom au gadget, lui faire jouer un son pour le détecter, etc. La technologie UWB permet de localiser l’appareil avec une parfaite précision, et ce quand on est à moins de 10 mètres.

Notons que le gadget est très solide. Nous l’avons utilisé pendant une semaine et il n’est plus immaculé. Certes, la face à l’avant a été rayée, mais c’est tout à fait normal puisqu’elle est en contact avec plusieurs objets.

La puce U1, le Bluetooth et la NFC

La puce U1 permet une connexion de proximité et une meilleure détection. Il ajouter une facilité de recherche de l’objet perdu de façon précise et pointue.

Le gadget d’Apple se connecte via le Bluetooth Low Energy et supporte la reconnaissance NFC. Il intègre aussi un accéléromètre, ce qui permet de peaufiner sa position.  

Quand on accroche l’AirTag dans un sac à dos par exemple et que l’on perd ce dernier, il suffit d’aller à l’application « Localiser » pour tenter de le retrouver. Si l’appareil est dans un rayon de quelques mètres, il suffit de le faire sonner. Dans le cas contraire, la connexion Bluetooth pour vous aider à le retrouver.

Notons que les Airtags fonctionnent avec tous les iPhone et iPad disposant d’iOS 14.5 ou iPadOS 14.5.

Pour finir, rappelons que les Airtags fonctionnent à merveille et la technologie UWB ne laisse personne indifférent. Le gadget ne révolutionne pas le marché puisqu’il y a plusieurs solutions similaires sur le marché, mais celle proposée par Apple reste la plus fiable et la plus facile d’accès.

Commenter cet article