Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies

La 5G va révolutionner la téléphonie mobile !

Après son lancement en Corée du Sud, en Suisse et dans quelques villes américaines, les spécialistes indiquent que la 5G va marquer une rupture inédite avec les technologies précédentes. Explications.

Les technologies

Pour améliorer l’efficacité de la 5G, de nombreuses technologies sont en préparation. On note le massive MIMO, les stations à basse macro, etc. Ces solutions vont sans doute augmenter les capacités en débit entre l’émetteur et le récepteur, et réduire les interférences.

On peut également évoquer le “beamforming”, une technologie de traitement du signal qui permet de converger les ondes émises par une station de base précisément vers les mobiles.

Le matériel

Comme vous le savez probablement, l’installation de la 5G nécessite des antennes compactes, intégrées avec le bloc radio, et surtout qui embarquent des puces et des algorithmes de traitement de signal.

En plus des traditionnelles antennes macro, de nouvelles “small cells” apporteront débit et capacité.

Il faut aussi ajouter de nouveaux outils dans les cœurs de réseau, et décentraliser les data center. Un gros investissement à faire !

Et les performances ?

Avec la 4G, on a dépassé le débit fourni par l’ADSL. Quant à la 5G, il semble qu’on va atteindre les performances de la fibre. C’est génial !

Pour rappel, la 5G a pour objectif d’absorber jusqu’à 1 million de connexions par kilomètre carré. On peut donc recevoir le signal, même si on se déplace à 500 km/h.

Les usages

Le 5G va apporter plus de confort aux utilisateurs. De plus, l’usage gourmand en bande passante va sûrement présager le développement des applications de réalité augmentée et de réalité virtuelle sur les smartphones.

Or, il faut savoir que la vraie révolution concerne les industriels. La 5G sera capable d’absorber le trafic des milliards d’objets connectés à distance, de façon très rapide et fiable, ce qui permettra d’ouvrir la voie à davantage de communications entre les machines (voiture autonome, les robots, la télémédecine, etc…).

Pour rappel, la Corée du Sud est le premier pays à avoir officiellement lancé la 5G, suivi par les États-Unis, le 3 avril dernier. En Europe, la Suisse a été la première à faire de même, le 10 avril.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More