Zuckerberg est prêt à payer pour pouvoir nous espionner

Et si Facebook savait tout de vous ? Il semble que le réseau social de Mark Zuckerberg veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois-ci, Facebook est prêt à récompenser les personnes qui acceptent de lui fournir les informations plutôt que de les espionner sans leur accord. En lançant Study, le géant américain conserve le même objectif, mais mis sur plus de transparence.

Comme vous le savez sans doute, nos données personnelles sont précieuses pour les réseaux sociaux, notamment Facebook. Ce dernier est prêt à tout faire pour les avoir. Après les nombreux scandales auxquels a été confronté Mark, son entreprise met désormais en place une nouvelle façon plus transparente en créant l’application Study. Il s’agit d’une solution qui permet aux utilisateurs de donner la permission au réseau social d’espionner leur comportement sur leur smartphone, et recevoir en échange des contreparties.

Facebook vous espionne avec notre consentement

L’application Study récole un tas d’informations, notamment l’identité des applications que nous installons sur notre smartphone, la fréquence et le temps d’utilisation des applications, notre pays d’origine, le modèle de notre appareil mobile, le réseau sur lequel nous sommes connectés, etc… Régulièrement, l’application informera l’utilisateur pour lui rappeler à quoi il s’est engagé en rejoignant Study.

Le réseau social confirme qu’il ne collectera pas les identifiants, mots de passe et contenus échanges. « Nous ne vendons pas non plus les informations collectées avec l’application à des tiers et ne les utilisons pas pour le ciblage publicitaire. Elles ne sont pas ajoutées au compte Facebook d’un participant s’il en a un », est-il indiqué.

Dans un premier temps, l’application lancé par Facebook va être disponible aux Etats-Unis et en Inde. Pour participer au programme, l’utilisateur doit être âgé d’au moins 18 ans et avoir un appareil sous Android puisque Study est proposée uniquement sur Google Play Store.

Quant au système de récompense, Facebook n’a pas dévoilé plus de détails. A noter que le réseau social a déjà utilisé cette méthode et récompensait les utilisateurs en leur proposant des bons d’achat d’une valeur allant jusqu’à 20 dollars tous les mois.

Total
1
Shares
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi