Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies

Une plateforme de dons pour reloger les personnes en difficulté, lancée par Airbnb

Airbnb vient de lancer une plateforme très utile. Le concept est simple, mais très bénéfique : un outil qui permet aux hôtels d’aider les personnes en difficultés et qui sont privées de logement.

Airbnb Donations est le nom de l’outil lancé par la firme Arbnb. Cette dernière a décidé de se servir de ses forces, ses atouts et sa notoriété pour aider les personnes en difficulté, et qui se trouvent sans logement. Excellente idée !

À noter que cette initiative n’est que la suite du programme OpenHomes, lance en 2017.

Les hôtels peuvent avoir un feedback de leurs dons

Il semble que cette plateforme lancée par Airbnb s’inspire pleinement de OpenHomes et de son esprit. À noter que cette dernière solution a logé plus de 25 000 personnes à ce jour.

Airbnb Donations permet aux propriétaires des hôtels de donner une partie de leurs revenus à des organisations à but non lucratif, et cela pour aider les personnes en difficulté (touchées par une maladie grave, une catastrophe, etc…).

Pour rappel, les hôtes ont la possibilité de choisir le pourcentage à déduire de chaque versement. Ensuite, ils peuvent suivre les dons reversés et leur impact, pour savoir s’ils ont pu reloger d’autres personnes en difficulté.

Bientôt dans les quatre coins du monde

En 2019, les chiffres publiés par la société Airbnb indiquent que la plateforme a versé 20 millions de dollars pour aider les gens dans le besoin, et cela en collaboration avec de nombreuses associations. D’ici 2022, le site espère offrir un logement temporaire à 100 000 personnes.

Pour le moment, Airbnb Donations n’est disponible qu’aux États-Unis. Mais selon les informations qui circulent sur la toile, la firme souhaite lancer le programme dans les quatre coins du monde plus tard dans l’année.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More