Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies
Berkeley Lab

Un microscope qui permet enfin de réaliser un film à l’échelle atomique

Et voici une nouvelle révolution dans le domaine de la nouvelle technologie. Il s’agit d’un microscope développé par le laboratoire Lawrence-Berkeley, basé en Californie, qui est capable de capturer des images à l’échelle atomique. Ce capteur, le plus fluide du marché, peut donc être utilisé pour réaliser un film à l’échelle atomique. Une très bonne nouvelle !

À noter que les laboratoires de recherche américains du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont déjà proposé (en 2016) un microscope à force atomique, permettant d’obtenir 8 images par seconde sur une largeur de 130 microns.

Le capteur le plus rapide du marché

Comme déjà précisé, il ne s’agit pas d’une première dans l’univers de la microscopie électronique. En revanche, ce capteur est le plus rapide et fluide du marché, puisqu’il permet d’enregistrer des images à l’échelle atomique, 60 fois plus rapidement que n’importe quel système existant.

Berkeley Lab

Les scientifiques auront donc la possibilité de réaliser des films entiers de leurs expériences, sachant qu’ils ne traitaient que des images auparavant. À noter que ce microscope fournit une quantité de données d’environ 4 To par minute. Énorme ! C’est l’équivalent de « la quantité de données équivaut à regarder environ 60 000 films HD simultanément », précise Peter Ercius, un scientifique du Molecular Foundry.

Se focaliser sur un électron au choix

Outre les avantages déjà cités, le microscope développé par le laboratoire Lawrence-Berkeley permet aux scientifiques de se focaliser sur un électron au choix durant leurs expériences. Par ailleurs, sa capacité de fournir une grande quantité de données permet d’effectuer des expériences virtuelles sur l’échantillon.

À noter que les chercheurs de Caltech ont utilisé le même modèle de prouesse technologique, et ont réussi à capturer précisément la lumière (l’élément le plus rapide dans l’univers). Il s’agit d’une caméra capable de capturer 10 000 milliards d’images par seconde. Ce qui a permis aux scientifiques de comprendre le déplacement de la lumière, mais surtout effectuer des progrès physiques, en médecine et en ingénierie.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More