Non classé

Telegram : une application qui chiffre vos messages

Application Telegram
Publié par Maxence Rose
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

Telegram est une application de messagerie instantanée sécurisée. Elle a l’avantage d’être disponible sur iOS, Android et Windows Phone, mais aussi dans une version Web, une application MacOS, Windows et Linux.

L’appel est complet : oui, il est possible d’utiliser Telegram confortablement sur à peu près toutes les plateformes possibles et imaginables. Cela donne à l’application un argument certain, mais qui n’est peut-être pas le plus intéressant pour les personnes qui l’utilisent, terroristes ou citoyens conscients de la sécurité de leurs échanges.

Telegram

Pavel Durov, aussi à la tête du premier réseau social Russe VKontakte, a fondé Telegram afin de garantir l’anonymat des messages qui sont échangés entre ses utilisateurs. L’application se veut être sécurisé. La messagerie est chiffré et certains (les chats secrets) messages ne sont pas stockés sur les serveurs de Telegram.

Le client de messagerie met toutes les options de sécurité les plus avancées à la portée de n’importe quel individu sans avoir besoin de la moindre connaissance technique. Sur sa page de présentation, l’application présente ses caractéristiques clefs de la manière suivante :

capture-decran-2015-11-17-a-11-55-54

On note dans le lot qu’il est possible de chiffrer ses communication (l’application utilise un protocole end-to-end EE2E, qui garantit un chiffrement des messages de client à client et non uniquement du serveur au client), de programmer des messages qui s’auto-détruisent, d’envoyer des documents et surtout, de créer des conversations de groupe qui bénéficient de toutes ces options jusqu’à 200 personnes.

Très largement de quoi réunir une cellule terroriste pour transmettre de la propagande ou un groupe qui aurait décidé de planifier une attaque, d’autant que l’application ne demande pas de nom d’utilisateur pour être utilisée : des salons Telegram  liés à Daesh auraient déjà été repérés par le groupe Anonymous.

Enfin, comme tout ce qui se passe côté client est ouvert (seul le code côté serveur est propriétaire) n’importe qui peut adapter l’application à ses besoins en ajoutant de nouveaux outils. Notons enfin que Telegram se vante d’avoir des serveurs un peu partout dans le monde, ce qui lui donne une résilience toute particulière si un état souhaiterait faire fermer l’un des points d’accès sur son territoire. Point d’accès qui ne serait de toutes façons pas obligatoire puisque les utilisateurs peuvent choisir de ne pas les utiliser (et perdre la synchronisation de leurs messages sur toutes leurs plateformes).

Sceptiques sur sa sécurité ? Telegram a lancé un concours dont le prix pour le gagnant est de 300 000 dollars pour inviter à pirater et révéler des échanges. À ce jour, personne ne l’a encore gagné.

Chiffrement de bout-en-bout

Le chiffrement de bout en bout de Telegram garantit que seuls vous et la personne avec qui vous communiquez pouvez lire ce qui est envoyé, il n’y a donc pas d’intermédiaires, pas même Telegram. Vos messages sont protégés avec un cadenas, et seuls le destinataire et vous avez la clé spéciale qui permet de débloquer et lire votre message.

Afin d’assurer une protection supplémentaire, chaque message que vous envoyez a son propre cadenas unique et sa clé unique. Tout cela est automatique : vous n’avez pas besoin de quelconques paramètres ni de créer des discussions secrètes pour protéger vos messages.

Source : Numerama, Wikipédia

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

A propos de l'auteur

Maxence Rose

Passionné de high-tech et fasciné par Google, j'écris ce que bon me semble et je teste pour vous les derniers services du Web. Ce blog me permet de m'exprimer sur les différents produits de Google, en premier lieu ses services et les appareils Android.

1 commentaire

Écrire un commentaire

Partager ceci avec un(e) ami(e)