Rift S : le nouveau casque de réalité virtuelle d’Oculus

Rifts : le nouveau casque de réalité virtuelle d’Oculus

Oculus vient de présenter deux nouveaux casques de réalité virtuelle à la presse à Londres : Rift S et Quest. Zoom sur le premier modèle.
À noter que la commercialisation est prévue d’ici la fin du printemps. Pour rappel, la firme a déjà lancé la commercialisé de l’Oculus Go.

Si vous avez déjà eu la chance d’avoir d’utiliser Oculus Rift sorti en 2016, vous savez, sans doute, qu’il n’était pas une sinécure à utiliser. Le casque VR nécessite des capteurs externes, de longs câbles et un PC puissant (à l’époque). De plus, de nombreux problèmes de drivers ont été détectés.

D’après les premiers tests, le Rift S n’a pas apporté de grands changements techniques. Les améliorations concernent plutôt l’aspect ergonomique. Les ingénieurs de la firme ont tout mis en place pour simplifier la mise en place et l’usage du casque VR.

Avec le Rift S, dites au revoir aux capteurs externes, puisque l’appareil intègre tout ce qu’il faut pour se repérer dans l’espace. D’ailleurs, la configuration spatiale peut même se faire dans un coin de salle ou un bureau en seulement quelques secondes et en utilisant la caméra frontale.

Les ingénieurs d’Oculus ont aussi amélioré la connexion au PC, qui ne nécessite qu’un seul câble à deux prises faisant passer le signal Display Port et les données en USB 3.0. D’ailleurs, l’utilisateur peut jouer avec une 1050 Ti, même si la GTX 1060 est a carte la plus recommandée.

Nos confrères 01net ont testé le Rift S avec un jeu de combat (Asguard’s Wrath). Résultat : la précision des capteurs du casque était vraiment très bonne. Pour l’affichage, le niveau de définition est bon, quoiqu’il puisse être en dessous des espérances des utilisateurs.

« Par rapport au moment où nous avons lancé le premier Rift, l’écosystème logiciel est plus mature. Et le fait que nous ayons pu résoudre le problème des capteurs externes va permettre de simplifier l’usage – plus besoin d’une grande pièce dédiée pour en profiter – ce qui devrait attirer plus de joueurs. Et nous avons d’ores et déjà des titres exclusifs à la VR comme Stormland ou Asgard’s Wrath qui sont des jeux plus aboutis qui nécessitent plusieurs dizaines d’heures de jeu. Plusieurs autres titres d’importance seront disponibles à la sortie des Quest et Rift S comme Journey of the Gods, Sports Scramble, Dead and buried II, etc. Mais nous avons noué d’importants partenariats pour créer du contenu exclusif », indique Jason Rubin, vice-président responsable des contenus et partenariats chez Facebook/Oculus.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi