Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies

Quel avenir pour la Watch GT de Huawei ?

Comme vous le savez sans doute, Huawei a annulé le lancement de son MateBook et a reporté le lancement de son prochain smartphone pliable. Les analystes se posent donc la question concernant l’avenir des montres connectées de la marque chinoise, surtout après les sanctions américaines.

La firme chinoise a vendu plus de 2 millions de Watch GT depuis le lancement en octobre 2018. Au cours du premier trimestre 2019, ses montres connectées ont battu tous les records. Pour rappel, la Watch GT est dotée d’un écran AMOLED et un relevé cardiaque très précis, à seulement 199 euros.

Quel avenir pour la montre connectée suite aux sanctions des USA ?

Comme l’a déjà annoncé Huawei sur Twitter, les ventes de ses « smartwatchs » ont dépassé les 2 millions d’unités. Avant le décret de Donald Trump, la marque chinoise a enregistré une augmentation de 282% des ventes de « wearables » (les montres et les bracelets connectés) par rapport à la même période de l’année précédente. Au total, les ventes ont dépassé les 5 millions de produits. D’ailleurs, la marque a élargi son offre en proposant deux montres et un bracelet connecté en mars 2019.

Mais après les sanctions américaines, est-ce que la marque peut toujours produire, commercialiser et avoir un tel succès avec les Watch GT ? Contrairement aux smartphones de la firme chinoise, les montres connectées ne dépendent pas de Google. Les Watch GT utilisent Lite OS, une interface développée par la firme elle-même. Les montres n’utilisent donc pas le Wear OS, développé par Google pour les objets connectés.

Du côté logiciel, Huawei ne rencontre aucun problème. Toutefois, la Watch OS contient un composant que la société n’a plus le droit d’utiliser : le Cortex-M4 basé sur une architecture ARM. Suite au décret de Donald, ARM ne peut pas travailler avec l’entreprise chinoise.

Pour l’heure, l’avenir des montres connectées de la société est donc incertain. Il va falloir attendre pour savoir ce que le futur cache.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More