Jeux & Consoles

Paris Games Week 2017 : on y était, on vous raconte !

PGW 2017
Publié par Laure Aventini

Nous avons eu l’honneur de faire partie des 304 000 participants cette année à la Paris Games Week, et souhaitons partager ce moment avec vous, comme si vous y étiez. La suite dans les prochaines lignes.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
103

La Paris Games Week fut encore un succès cette année, avec 304 000 visiteurs. Ce succès est largement mérité, si l’on en croit ce que l’on a pu voir. Des stands plus innovants les uns que les autres, des décors somptueux qui nous donnent l’impression d’évoluer dans un film futuriste, le tout générant une ambiance phénoménale au sens humain : ici tout le monde se sent dans son élément, tout le monde a le sourire, et cela fait du bien. Le succès de cette édition ne serait peut-être pas aussi conséquent sans la médiatisation de l’événement comme en témoignent les chiffres ci dessous.

Echo médiatique de la PGW 2017

Echo médiatique de la PGW 2017

Un décor dépaysant

On ne savait plus très bien si l’on était près de chez nous, à Paris ou ailleurs. Il faut dire que croiser la bande d’Astérix, des Mario comme s’il en pleuvait, des zombies et des « youtubeurs » devant un tank, un tracteur ou un vaisseau chasseur de Star Wars, ça finit par donner le tournis. Mais en même temps, ce n’est pas tous les jours que l’on voit tout ce beau monde réuni. Avec en prime un environnement surréaliste et une euphorie collective.

PGW 2017

Nous y avons vu de très belles choses : Far Cry5 (Ubisoft), Assassins’s Creed Origins (Ubisoft), le stand Detroit – Become Humans (QuanticDream) avec des androïdes en vitrine qui nous regardaient passer avec curiosité (fascinant!), Tekken Mobile (Bandai Namco Entertainment), Just Dance (Ubisoft)… Et nous avons ressenti des frissons en réalité virtuelle avec, parmi tant d’autres, Stranger Things sur PlayStation VR.

Stand Star Wars : Battlefront II

Parmi toutes ces découvertes, se démarquent nos deux grands coups de cœur : YouFight, un jeu de combat dont vous êtes les héros, et les associations CapGame / Game Lover visant à de rendre les jeux vidéo accessibles aux personnes en situation de handicap. Mais nous vous en parlerons très bientôt dans de prochains articles…

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
103

A propos de l'auteur

Laure Aventini

Écrire un commentaire

Partager ceci avec un(e) ami(e)