fbpx
YubiGeek

Même pas né, mais déjà sur Facebook !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
111
Même pas né, mais déjà sur Facebook !
Voter pour cet article

Première génération à avoir grandi avec Internet, les “milléniaux” sont désormais parents ou s’apprêtent à le devenir. Cependant, ces digital-natives sont aussi les premiers à s’avouer accrocs à leurs smartphones et aux réseaux sociaux. Face à cette réalité, comment envisagent-t-ils la parentalité ? 1 011 jeunes parents d’enfants de moins de 8 ans ont répondu à l’enquête de la société Faireparterie et de l’institut Gece sur la digitalisation de la vie de famille.

Avant même de venir au monde, 30% des bébés ont une empreinte numérique

Que ce soit sous forme d’une échographie ou d’une annonce de grossesse, 30% des parents créent à leurs enfants une empreinte numérique bien avant que ceux-ci n’aient poussé leur premier cri. Théoriquement, si le fonctionnement des réseaux sociaux demeure comme il l’est à l’heure actuelle, il sera possible de retracer la vie entière d’un individu jusqu’à avant sa naissance, les enfants n’ayant qu’à reprendre la trace laissée par leur parents une fois plus grand. D’ailleurs, après la naissance 6 parents sur 10 postent des photos où l’on voit le visages de leur enfant, 36% les utilisent comme photo de profil.

Au total, la quasi-totalité des sondés (90 %) crée d’une manière ou d’une autre une empreinte numérique à leur(s) enfant(s) avant leurs 8 ans. Alors que de nombreuses polémiques sur la confidentialité des informations postées sur les réseaux sociaux tels que Facebook ont éclatées ces dernières années, il est intéressant de constater que le sujet de l’empreinte numérique des enfants est loin d’être prioritaire : 73% des parents avouent n’en avoir jamais parlé à leur conjoint(e). Seuls 7% des interrogés ont abordé le sujet avec leurs enfants, ce sont, pourtant, les premiers concernés.

Graphique « Avez-vous déjà publié des photos de votre enfant sur les réseaux sociaux »

À partir de 3 ans, la majorité des enfants utilisent un écran interactif

Si la visibilité de leur enfant en ligne n’est pas le sujet qui préoccupe les parents, celui l’utilisation des écrans, lui, souhaite être maîtrisé. Ainsi, même si 9 enfants sur 10 ont accès à un ou plusieurs écrans quotidiennement, 58% des parents les incitent à s’épanouir sans, et 40% évitent d’utiliser un écran devant leurs petits. Cependant, entre 3 et 5 ans, 68% des enfants utilisent déjà un écran interactif et 28% des moins de 8 ans les préfèrent aux jouets traditionnels. Difficile de savoir quel sera l’impact du numérique dans la vie de famille d’ici à quelques années.

À l’heure où les carrières d’influenceurs commencent dès les plus bas âges, où les comptes Instagram ou YouTube de bébés ou d’enfants se comptent par centaines, peut-on réellement s’imaginer revenir en arrière et maîtriser le phénomène ? En janvier 2018, un procès en Italie avait fait parler de lui : une maman s’est vue condamner à la demande de son fils de 16 ans pour avoir poster des photos de lui en ligne. Risque-t-on de voir de nombreux cas similaire émerger dans une dizaine d’année ? Affaire à suivre…

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
111

Maxence Rose

Passionné de high-tech et fasciné par Google, j'écris ce que bon me semble et je teste pour vous les derniers services du Web. Ce blog me permet de m'exprimer sur les différents produits de Google, en premier lieu ses services et les appareils Android.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maxence Rose

Passionné de high-tech et fasciné par Google, j'écris ce que bon me semble et je teste pour vous les derniers services du Web. Ce blog me permet de m'exprimer sur les différents produits de Google, en premier lieu ses services et les appareils Android.