Lovo, une IA qui pourrait vous donner la voix des héros de Fortnite

Orbis.ai, une “startup” Coréenne a de grandes idées et ambitions. Elle souhaite développer une intelligence artificielle qui pourrait parler en anglais avec l’accent de la reine britannique. Une “startup” qui vise les étoiles, alors qu’elle ne mesure pas plus de 5m² au sol.

La nouvelle technologie AI développée par la “startup” est baptisée Lovo. Il permet à l’utilisateur de parler en anglais et de remplacer son accent par des intonations propres aux Britanniques, aux Américains ou aux Australiens. Dites donc au revoir à l’accent français !

La magie, en temps réel

La technologie développée par la “startup” coréenne permet aux utilisateurs de profiter de l’IA en temps réel. Tout se fait après trois secondes, permettant d’échantillonner la voix et de caler l’accent désiré. Pour cela, la voix suit deux chemins possibles : soit elle est traitée localement sur un serveur ou sur l’ordinateur de l’utilisateur, soit elle part dans le service Cloud.

Le résultat obtenu est impressionnant ! À noter que Lovo permet aux utilisateurs d’opter pour une voix de femme alors qu’ils sont des hommes, et inversement.

À noter que chaque voix produit à son propre modèle, adapté d’un modèle générique entraîné grâce à un GAN (Generative Adversarial Networks) dédié, un réseau neuronal antagoniste génératif, qui repose sur une voix synthèse produite sur la base d’éléments d’une base de données ouverte.

Une solution aux centres d’appels britanniques

Comme vous le savez probablement, les entreprises britanniques recourent souvent à des centres d’appels situés en Inde pour gérer le service client. Or, le taux d’insatisfaction est élevé. Orbis.ai souhaite donc apporter une solution à ce problème. En utilisant cette solution, les Australiens auront des Indiens à l’accent australien, les Anglais auront leur accent anglais, et tout le monde est donc servi.

En plus de l’anglais et du coréen, les jeunes chercheurs souhaitent ajouter le chinois dans les prochains mois. Par ailleurs, la start-up envisage de proposer ce service à des éditeurs de jeux : « ne serait-ce pas génial de jouer à Fortnite et de parler avec la voix de son personnage préféré ? », indique Charlie Choi, un des fondateurs de la société.

Total
3
Shares
3 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi