La licence Age of Empires renaît de ses cendres

La licence Age of Empires renaît de ses cendres

Enfin ! 20 ans après la sortie du premier opus en 1997, Microsoft vient d’annoncer le retour d’une série de jeux mythique : Age of Empires.

Les fans n’osaient même plus y croire, mais c’est bien vrai, Microsoft a annoncé en conférence a l’E3 une version remasterisé du premier opus de la série intitulé simplement Age of Empires definitive edition. Aucune date pour l’instant mais les développeurs ont annoncés sa sortie « plus tard cet année ».

Mais alors qu’attendre de cette refonte ? Graphiquement parlant, tout a été remis au goût du jour. Une interface retravaillée pour un meilleur gameplay et une meilleure expérience de jeu. Visuellement, c’est très beau, des graphismes en 4K, un lissage des textures et une réelle finition sur les personnages. Voici un comparatif entre le premier jeu de la saga et sa refonte :

 width=
 width=

Au niveau du contenu de cette réédition, pas de changements majeurs annoncés pour l’intant. Les 10 civilisations restes inchangées et seront bien présentes. Présente aussi dans le jeu, une version « classique » pour les vieux joueurs voulant jouer avec la patte graphique de l’opus de 1997.

Et pour finir, la touche Microsoft c’est la bande-son complètement réenregistrée par un orchestre symphonique!

Selon certaines rumeurs, il paraîtrait que Microsoft Games prévoit d’annoncer des nouveautés à la Gamescom 2017. Pour les curieux et ceux qui n’en peuvent plus d’attendre, les inscriptions à la beta sont ouvertes ici.

Paul

Écrit par Paul

Musicophile, gamer, et curieux de toutes les informations et nouveautés technologiques et High-Tech.
Vous vous êtes abonné avec succès YubiGeek
Génial ! Ensuite, passez à la caisse complète pour obtenir un accès complet à tous les contenus premium.
Nous saluons votre retour ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Unable to sign you in. Please try again.
Succès ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.
Succès ! Vos informations de facturation sont mises à jour.
Échec de la mise à jour des informations de facturation.