Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
32

Les monnaies électroniques s’imposent à grande vitesse dans l’économie numérique globale. Depuis l’apparition du fameux Bitcoin, c’est tout un vocabulaire associé qu’il faut désormais connaitre pour mieux appréhender cette réalité.

Étant donné que les crypto-monnaies semblent avoir un très bel avenir devant elles, il est normal de commencer à en apprendre davantage sur elles. Il ne s’agira pas de notions techniques compliquées, mais d’un lexique minimal pour bien commencer. Après lecture de ces termes importants, les crypto-monnaies ou la technologie de la Blockchain ne vous paraîtront plus indigestes.

Cryptomonnaie

C’est une monnaie électronique qui s’échange en “peer to peer” (P2P), donc sans passer par un serveur central intermédiaire. Elle se base sur les principes de la cryptographie pour valider les transactions et se générer. Nous en trouvons aujourd’hui plus de 1600 sur le marché, pour retrouver la liste complète des crypto-monnaies, Datacoinz est la référence française.

Bitcoin

Le Bitcoin désigne une monnaie numérique, une crypto-monnaie décentralisée créée en janvier 2009. L’identité de son auteur (Satoshi Nakamoto) n’a encore jamais été révélée.

Le Bitcoin est aussi un protocole et un réseau, dont la monnaie permet de réaliser des paiements en ligne. Il offre l’avantage de ne dépendre d’aucune institution financière. Sa valeur boursière atteint aujourd’hui les 10 000 dollars, avec des perspectives en hausse. Pour en savoir plus le Bitcoin, voici le site officiel français.

Blockchain

On entend par blockchain ou « chaîne de blocs » en français, une gigantesque base de données virtuelle initialement associée au Bitcoin. C’est une technologie qui permet le stockage et la transmission sécurisée, transparente et décentralisée de l’information financière. Ce registre contient donc l’historique de toutes les transactions qui s’opèrent et peut être vérifié par tout le monde.

Chacun peut également y consigner ses transactions, mais sans aucune possibilité d’effacer ce qui est déjà inscrit. Cette inviolabilité de la blockchain en fait un outil de contrôle puissant pour le Bitcoin.

Fork

Fork, comme « embranchement » en anglais, désigne la création d’un concurrent à une blockchain. On distingue les “soft fork” sans incidences notables et les “hard fork” dont les règles divergent totalement de la blockchain de départ. Ainsi le BitcoinCash est un fork du Bitcoin.

Altcoin

L’Altcoin est la contraction d’alternative coins, ce terme désignant toutes les crypto-monnaies qui ne sont pas du Bitcoin. Il en existe des centaines, chacune ayant une valeur et des volumes d’échanges propres. Les Altcoins dérivent presque tous du Bitcoin, à l’instar d’Ether ou de Dash.

DApp

On parle de Decentralized Applications (DApp) pour désigner des applications non-propriétaires et décentralisées. Elles sont utilisées pour faire fonctionner des super plateformes virtuelles du type Ethereum et fonctionnent en “peer to peer” (P2P).

Mineur

C’est un des contributeurs à la puissance de calcul du réseau de blockchain. Il traite les transactions et sécurise le réseau. Une fois son minage réalisé, le mineur est récompensé par le gain de Bitcoin ou n’importe quel autre Altcoin.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
32

A propos de l'auteur

Mike P

Écrire un commentaire

Partager ceci avec un(e) ami(e)