À l'heure où le déploiement de la 4G n'est pas encore total, voilà que tout le monde parle déjà de la 5G. En matière de télécommunications, il s'agit de la 5ème génération des standards pour la téléphonie mobile. Pour beaucoup d'experts, la 5G représente une technologie clé, celle qui va enfin permettre des débits d'Internet mobile de l'ordre de plusieurs gigabits par seconde.

Comment fonctionne la 5G ?

En termes de réseau téléphonique, tout repose essentiellement sur la fréquence. Contrairement à ses prédécesseurs, la 5G va utiliser de très hautes fréquences dites millimétriques. Néanmoins, elle va également s'appuyer sur les bandes déjà utilisées par les générations antérieures. En France, ces ondes millimétriques ont été attribuées auparavant à l'armée, au CNES (Centre National d'Études Spatiales), etc... Dans le cadre du déploiement de ce réseau du futur, des consultations publiques ont été lancées pour leur ré-attribution.

Concrètement, la 5G va recourir à des bandes de fréquences comprises entre 30 et 300 GHz. Si ces ondes millimétriques permettent des débits beaucoup plus élevés, elles présentent un inconvénient majeur : une portée plus courte. Plus précisément, plus la fréquence est haute, moins la portée est bonne. Ce qui implique un déploiement important de "smallcells" ou antennes-relais. Or, leur impact sur la santé humaine fait encore débat.

Quels sont les principaux enjeux de la 5G ?

Le premier enjeu de la 5G concerne le temps de latence. S'il est possible de l'abaisser en dessous d'une milliseconde, cela va révolutionner les usages sans fil avec une expérience plus fluide, donc plus agréable. La navigation devient plus réactive avec un temps de latence faible qui contribue à l'augmentation de la vitesse de connexion.

Si l'amélioration des débits et du temps de latence permet de révolutionner les usages, cela pose des questions sur la fiabilité et la sécurisation du réseau. Avec la 4G, une défaillance du réseau n'a pas de conséquence dramatique. Par contre, une perte de réseau avec la 5G pourrait faire d'énormes dégâts comme des accidents routiers.

Enfin, l'effectivité de la 5G va signifier la fin du réseau neutre. À l'inverse des précédents réseaux, le protocole derrière la 5G établit un système de priorités selon les applications sur l'appareil connecté. En d'autres termes, chaque application va utiliser les fréquence et protocole radios qui conviennent le mieux.

Quels sont les usages possibles de la 5G ?

La 5G fait partie des tendances technologiques pour 2020. L'explosion des débits et la réduction du temps de latence vont développer les usages possibles de celle-ci. En matière de divertissement, l'opérateur télécoms KT a permis aux téléspectateurs de suivre sous différents angles les mouvements des athlètes lors des JO d'hiver de 2018 grâce à des caméras connectées en 5G. Les appareils utilisant la réalité augmentée et la réalité virtuelle pourront aussi proposer une expérience utilisateur optimisée.

Par ailleurs, La 5G va enfin permettre le développement des voitures autonomes, capables d'interagir directement entre elles et avec le mobilier urbain. Des marques de renom (comme BMW, Peugeot et Ford) se sont déjà lancées sur ce créneau. La 5G ouvre également de nouvelles perspectives pour la téléchirurgie. En Chine, une équipe de médecins a procédé à l'opération à distance d'un animal grâce à une communication en 5G.

Découvrez également comment l'Orange Vélodrome a préparé l'arrivée de la 5G, un article publié récemment après l'invitation par Orange au stade de l'Olympique de Marseille.