La gestion journalière d’un site développé avec un CMS est toujours chronophage et complexe : mise à jour, sauvegarde, veille de sécurité, etc… Cela l’est d’autant plus dès lors que vous avez plusieurs serveurs hébergeant sur chacun d’eux plusieurs CMS.

C’est en faisant cette constatation que la start-up Mill Engine a développé « Mill », un outil de gestion d’application Web qui va vous permettre d’automatiser l’ensemble de ces actions.

Mill, comment ça fonctionne ?

Mill est constitué d’une instance private (une machine virtuelle) et d’un programme binaire appelé « agent » installé sur chacun de vos serveurs, permettant ainsi l’automatisation des tâches, sans accès FTP ni SSH. Votre instance est protégée derrière un pare-feu, et les échanges sont sécurisés en utilisant le protocole TLS.

Mill ou comment créer votre site WordPress en quelques clics

La force de Mill réside dans le fait déployer un site WordPress ou Drupal sur votre serveur en moins de 30 secondes incluant la configuration du nom de domaine chez par exemple Gandi, OVH ou Cloudflare. Le temps est précieux, ne le gaspillez pas à attendre après le déploiement de vos projets !

Mill en 30 secondes :

  1. Télécharge les fichiers
  2. Créer les répertoires
  3. Créer la base de données
  4. Créer l’utilisateur de la base de données
  5. Créer le Vhost (Virtual host, ou serveur virtuel en Français)
  6. Modifie les fichiers de configurations de WordPress ou Drupal
  7. Active les plugin et templates
  8. Configure le nom de domaine chez le “registrar” (bureau d’enregistrement de nom de domaine)

L’open source et la sécurité

Les CMS “open source” sont la cible de nombreuses attaques : spam, injection de contenus, defacing, et il est important de garder son site à jour tout au long de l’année.

Mill a intégré une fonction appelée « Cron Center » permettant d’effectuer des tâches planifiées, comme la veille de sécurité ou les sauvegardes. Ainsi vous êtes alerté par SMS, par email, et par Slack et HipChat (deux applications de messagerie pour les équipes de développement) dès lors qu’une mise à jour est disponible.

De nombreuses autres fonctionnalités sont disponibles telles la migration en un clic, la mise à jour du core et des plugins, la sauvegarde et la restauration. Pour les développeurs, une “API REST” est disponible.

Mill Engine, une start-up qui veut devenir grande

people-office-group-team
Après WordPress et Drupal, la start-up devrait intégrer PrestaShop, Magento, et de nombreux frameworks. Elle vient de boucler une première levée de fonds en Mai dernier et compte déjà de nombreuses agences comme client. Une offre starter est disponible à 9,9€ par mois permettant de gérer jusqu’à dix sites.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Mill Engine et repérez l’offre qui vous convient le plus !

Gérez vos CMS “open source” avec Mill Engine
Voter pour cet article
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez vous à notre newsletter

Soyez informé des derniers articles sur YubiGeek. Saisissez votre adresse email et validez le formulaire. Un email de confirmation vous sera communiqué.

Vous devriez également aimer

Tout savoir sur les CMS

« Système de Gestion de Contenu » traduit de l’anglais « Content Management System » est le…

Chatbot : créer une Intelligence Artificielle sur les réseaux sociaux

Un Chatbot, ou “agent conversationnel” est un agent qui dialogue avec un…

Facebook API : comment obtenir un jeton d’accès qui n’expire pas

Si vous êtes développeur, et que vous utilisez l’API de Facebook, vous…

Couleurs des réseaux sociaux

Il arrive parfois que vous cherchiez les couleurs de votre réseau social…