YubiGeek

La Falcon Heavy de Space X : nouvelle réussite pour la firme d’Elon Musk

Le 4 février dernier, SpaceX procéda au premier lancement de son nouveau lanceur, la Falcon Heavy. Ce nouveau lanceur et la réussite de son premier lancement ouvre la voie au développement d’un lanceur révolutionnaire cette fois ci, le BFR.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
12

Les réussites passées de Space X

Space X, entreprise fondée en 2002 par Elon Musk. Ce dernier est un magnat de l’informatique et d’internet qui avait fait fortune en revendant PayPal dont il possédait plus de 10% des actions (évaluée à 175,5 millions de Dollars US). Très rapidement la société se lança dans la construction d’un lanceur. Son premier véritable succès est le développement et l’exploitation de la Falcon 9. Son premier vol eut lieu en 2010 et rapidement l’entreprise réussit à exploiter le filon qui la fera connaitre, la récupération des premiers étages de son lanceur.

La Falcon 9 est un modèle stable et qui servit à Space X d’asseoir sa nouvelle position, passant de challenger à véritable moteur du spatial mondial. Une telle stabilité leur permit de développer un contrat avec l’armée américaine mais aussi avec la NASA pour le ravitaillement de la Station Spatiale Internationale avec sa capsule Dragon.

C’est donc sur une réputation appuyée par des succès et sur un leader charismatique en la personne d’Elon Musk que Space X procéda au lancement de son lanceur lourd, la Falcon Heavy.

Crédit image : Elon Musk

Ce nouveau lanceur, est-ce une révolution ?

Crédit image : Elon Musk

C’est donc le 6 février 2018, après nombres de reports que Space X procéda au lancement de son nouveau lanceur, la Falcon Heavy. Est-ce que ce nouveau lanceur est une révolution ? A nombres d’égard, il pourrait apparaître comme tel mais à y regarder de plus près ce n’est pas tant le cas que cela. La Falcon Heavy est un lanceur lourd et en tant que tel, permet le lancement de charges plus lourdes ou de charges plus nombreuses. Elle trouve un réel intérêt pour le lancement de satellites de communications ou de constellations de Smallsat ou encore de Cubesat. Ces deux derniers exemples sont au cœur d’une nouvelle tendance technologique dans le spatial, le lancement de ces satellites de petites tailles permettrait à des entreprises en disposant pas de moyens conséquents d’accéder au spatial. Le vol inaugural de la Falcon Heavy fut une réussite pour l’entreprise américaine et sa charge utile, une Tesla Roadster est actuellement en route pour Mars. En témoigne l’image publiée par Elon Musk sur Twitter (voir ci dessous).

Ce nouveau lanceur n’est d’autant pas une révolution que Space X prépare la BFR (pour Big Falcon Rocket). Il s’agit de son nouveau lanceur ayant défrayé la chronique car c’est le véhicule qui est censé, selon Space X et Elon Musk, amener l’homme sur le sol martien. D’ailleurs, après la réussite de le Falcon Heavy, il est certain que les équipes de développement de Space X se tourne maintenant vers la BFR. La Falcon Heavy n’est donc pas une révolution mais doit être considéré comme une nouvelle génération de la Falcon 9, elle en reprend d’ailleurs le design. En témoigne la photographie extraite du live diffusé par SpaceX ou l’on peut observer les deux boosters latéraux à leur retour sur le sol de Floride.

Crédit image : Space X

La réussite de la Falcon Heavy ouvre la voie à un nouvel horizon pour l’entreprise américaine

Comme dit précédemment, la réussite de la Falcon Heavy ouvre la voie à la naissance de le BFR. Ce nouveau lanceur qui aura autant des applications dans l’exploration et l’exploitation. A la fois en dehors de notre orbite que pour les déplacements sur terre (en passant par l’orbite basse). La BFR fut annoncée en 2017 par Space X et très largement diffusé sur les réseaux sociaux (@elonmusk) par son CEO, Elon Musk. Dans l’avenir, nous ne pouvons qu’espérer que les annonces de Space X se concrétisent. Les spécialistes et observateurs du spatial se questionnent largement sur ces annonces et plus particulièrement leur faisabilité à court termes. Car, rappelons-le, Space X annonce l’arrivée de la BFR courant 2020.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
12

Antoine Le Tertre

Un seul commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • L’Europe doit réagir au plus vite si elle veut rester dans la course sur le long terme , La Chine , L’Inde , naturellement la Russie aussi sont des concurrents redoutables .
    Galileo a montré toutes nos faiblesses , erreurs , notre image en souffre , quand le GPS a de nombreuses années tout comme Glasnost pour les Russes .