Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies

Facebook et les gilets jaunes, une relation qui va durer ?

Difficile de passer à côté du mouvement des gilets jaunes ces derniers jours. Tous les médias en ont parlé. Ce qui a surpris, c’est que la mobilisation a pu avoir lieu sans véritable leader, syndicat ou parti politique à la tête du mouvement.

Tout cela a commencé sur Facebook puis l’idée a pris de l’ampleur. Nous ne sommes pas là pour juger le mouvement mais pour comprendre quel rôle a joué Facebook sur ces manifestations. On sait pourtant que Facebook fait en sorte de se tenir éloigner de la politique surtout depuis le scandale de Cambridge Analytica. Alors Facebook peut-il devenir un outil pour la lutte ?

Facebook un réseau social pour vieux ?

Parmi les réseaux sociaux les plus utilisés aujourd’hui, Facebook est le plus populaire puisqu’il compte 1,49 milliard d’utilisateurs actifs. Il est aussi le réseau social le plus ancien. C’est donc en toute logique que ses utilisateurs soient en moyenne plus âgés que sur Instagram ou Snapchat. Facebook est surtout un réseau social qui laisse plus de place aux textes et donc aux discours politiques. Si l’on a beaucoup moqué les nombreux montages très maladroits des gilets jaunes, il n’empêche que leurs messages se sont très vite propagés sur Facebook, réussissant à faire du réseau social un terreau de leur contestation.

Facebook prit à son propre jeu avec son nouvel algorithme ?

Suite à l’ingérence russe durant la campagne présidentielle américaine, beaucoup ont pointé Facebook du doigt, le réseau social laissant passer de nombreuses « fake news ». Facebook a donc décidé de modifier son algorithme pour laisser moins de place aux articles et plus aux contenus de vos amis.

Résultat : votre fil d’actualité se remplit de contenus postés par vos connaissances et c’est peut-être ce qui a fait le jeu des gilets jaunes. Ces fameux montages étant partagés un grand nombre de fois, leurs messages se sont probablement répandus plus vite grâce au nouvel algorithme. Si Facebook a voulu s’éloigner de la politique, par sa décision, il a peut être donné un vrai coup de pouce au mouvement.

Facebook va-t-il réagir ?

C’est la question que tout le monde se pose. Les débordements observés le weekend dernier pourraient peut-être pousser Facebook à réagir mais c’est loin d’être certain. Sur le terrain, des gilets jaunes ont déjà décidé de faire évoluer leur communication et de retourner vers des moyens classiques pour éviter une possible « censure » de Facebook. Une méfiance qui pourrait faire les affaires des imprimeurs privés.

Le fameux « flyer » distribué en manif n’est donc pas mort, loin de là. Comme le rappelle le spécialiste print24, le flyer publicitaire est un véritable atout de communication pour promouvoir la notoriété d’une entreprise (ou d’un mouvement évidemment !). On verra dans les prochains jours comment les gilets jaunes choisiront de communiquer. Si Facebook a porté leur mouvement, ils pourraient bien s’en détourner !

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More