Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies
© Allmy / Shutterstock.com

Facebook et Instagram ne seront plus installés par défaut sur les smartphones Huawei

Comme vous le savez, il y a toujours des applications pré-installées quand vous démarrez un nouveau smartphone récemment acheté. Pour Huawei, Facebook et Instagram ne seront plus installés par défaut sur les téléphones portables de la marque chinoise. Il est toutefois possible de les télécharger via le Playstore de Google.

Un autre coup dur pour Huawei

En principe, Facebook, Instagram, WhatsApp, Twitter et Booking.com sont des applications installées par défaut sur les smartphones de Huawei. Mais en raison des scandales auxquels la firme chinoise a fait face ces derniers jours, le patron de Facebook a décidé de ne plus autorisation la pré-installation de ses applications sur les téléphones de la société chinoise.

Pour l’utilisateur, cette décision ne change pas grand-chose, puisqu’il peut télécharger les applications depuis le Play Store. D’ailleurs, la firme confirme qu’il va continuer à privilégier Android sur ses mobiles.

Pour rappel, la firme chinoise est en train de préparer son propre OS, nommé ArkOS. Il pourrait voir le jour dans les prochaines semaines.

Huawei est prête à faire face aux interdictions

Comme nous l’avons déjà cité ci-dessus, la société chinoise permet toujours aux utilisateurs de ses smartphones d’avoir accès à Google Play Store, ce qui leur permet de télécharger toutes les applications interdites de pré-installation.

Cependant, il faut savoir que la marque mène beaucoup  d’efforts pour faire face aux divers problèmes qui ont récemment vu le jour suite au conflit avec les USA, et s’engage même à éviter toutes les perturbations.

Pour rappel, les chiffres récemment publiés indiquent qu’une baisse des ventes a déjà été observée notamment en France, et cela pourrait certainement s’aggraver dans les prochaines semaines, et cela parce que les clients sont réticents à l’achat. De plus, les analystes estiment que la marque pourrait subir une chute spectaculaire.  

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More