Connectez-vous aux sources d'informations sur le numérique, les réseaux sociaux, les sciences, et les technologies

Des chercheurs en IA reçoivent le prix Turing, le Nobel de l’informatique

Pour les travaux magistraux qu’ils ont fait dans le développement de l’intelligence artificielle, les chercheurs Yann LeCun, Geoffrey Hinton et Yoshua Bengio viennent de recevoir le fameux prix Turing.

Pour rappel, le prix Turing est l’équivalent du Prix Nobel d’informatique. Il est appelé ainsi en hommage au mathématicien Allan Turing.

Cette récompense est le résultat d’un travail de longue haleine mené par les trois chercheurs ; un français et deux Canadiens, l’un des pères emblématiques de l’informatique et de l’intelligence artificielle.

Des années de recherches en IA

Ce prix récompense plus de vingt ans de recherches en IA. Entre 1990 et 2000, le travail basé sur les réseaux de neurones « avait perdu tout intérêt aux yeux de la communauté scientifique », explique l’un des chercheurs dans The Verge.

Il a fallu des années pour que les trois chercheurs soient enfin reconnus. À noter que Geoffrey Hinton a débuté ses travaux sur les algorithmes « d’apprentissage automatique » en 1970. En 1980, Yann LeCun le rejoint à l’université de Toronto, puis Yoshua Bengio, un chercheur du MIT.

Encore des « montagnes à gravir »

Selon les dits des trois chercheurs, le sujet de l’IA a longtemps été « tabou ». Or, ils ont mené un combat acharné pour inciter le public à apprécier cette thématique. « On a régulièrement organisé des réunions, des ateliers, des « summer schools » pour les étudiants, explique LeCun. De cette façon, ils ont pu constituer une petite communauté intéressée par l’IA, qui s’est agrandit entre 2012 et 2013. La cause : l’intérêt des GAFA pour l’IA.

Selon l’équipe des trois chercheurs, cette récompense n’est qu’un début d’une route pleine de montagnes à gravir.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More