Chronotachygraphes analogiques et numériques : quelles sont les différences ?

Chronotachygraphes analogiques et numériques : quelles sont les différences ?

Il y a quelques années encore, la plupart des véhicules de transport de marchandises de plus de 3 500 kg et les véhicules autorisés à transporter 8 personnes ou plus, conducteur compris, étaient équipés de tachygraphes analogiques (ou chronotachygraphe). Depuis le 15 juin 2019, cette dynamique a changé, puisque les véhicules doivent désormais disposer du nouveau chronotachygraphe numérique. Zoom sur les différences entre analogique et numérique.

Qu'est-ce qu'un chronotachygraphe et à quoi sert-il ?

Le chronotachygraphe est un appareil qui enregistre certaines des actions effectuées par le conducteur du véhicule depuis le début de la journée de travail. Son fonctionnement varie selon qu'il est analogique ou numérique. Cet outil fournit des informations sur les kilomètres parcourus par le conducteur, la vitesse et les temps de repos et de conduite.

Son utilisation est obligatoire pour les véhicules transportant des marchandises et des personnes, car c'est le seul moyen de vérifier que le conducteur a respecté la réglementation en vigueur, bien qu'il y ait quelques exceptions. Les données du tachygraphe sont enregistrées et vérifiées périodiquement, bien que la forme varie selon le type de tachygraphe installé.

Différences entre les tachygraphes numériques et analogiques

Les principales différences entre le chronotachygraphe numérique et le chronotachygraphe analogique sont les outils utilisés et la façon dont les informations sont enregistrées.

Le tachygraphe analogique

Pour enregistrer des informations sur les chronotachygraphes analogiques, il faut un disque graphique et des feuilles de bord sur lesquels toutes les informations sont enregistrées. Ces feuilles doivent toujours accompagner le conducteur.

Les fiches d'enregistrement ont une durée d'un jour complet, soit 24 heures. La fiche d'enregistrement doit donc être remplie chaque jour. Ces fiches doivent également être conservées pendant un an, au cas où les autorités en feraient la demande.

Dans ce cas, les conducteurs doivent remplir une série de données, telles que ses données personnelles, la date et le lieu de départ, la ou les plaques d'immatriculation des véhicules conduits pendant la journée et les kilomètres parcourus.

Les conducteurs doivent conserver un nombre suffisant de feuilles d'immatriculation dans le véhicule, au cas où l'une d'entre elles serait endommagée ou si le service à fournir dure plusieurs jours.

Si plusieurs véhicules sont conduits le même jour, la même feuille d'enregistrement doit être utilisée, sauf si elle n'est pas compatible, une autre feuille doit être utilisée.

Le tachygraphe numérique

Avec les chronotachygraphes numériques, en revanche, les informations sont stockées dans la mémoire du tachygraphe et sur la carte de conducteur qui, comme la feuille d'enregistrement, doit toujours accompagner le conducteur. Cet enregistrement est plus simple car la même carte est utilisée à plusieurs reprises, ce qui facilite son utilisation.

Avec le numérique, il n'est pas nécessaire de saisir les données du conducteur ni le kilométrage. La seule information que le conducteur doit saisir est le symbole du pays ou de la région autonome, si nécessaire. Le conducteur doit disposer d'un papier officiel afin de pouvoir imprimer les données en cas de contrôle.

Les cartes de conducteur sont compatibles entre les différents modèles de tachygraphes analogiques, de sorte que la même carte doit être utilisée lors de la conduite d'un autre véhicule pendant la journée.

Comme vous pouvez le voir, bien que l'utilisation d'un tachygraphe numérique puisse sembler beaucoup plus complexe en principe, elle est beaucoup plus facile et permet de mieux gérer et contrôler les informations.

En outre, comme les informations sont numérisées, il est plus facile de réaliser des rapports et des graphiques pour vérifier que les conducteurs respectent la réglementation et pour suivre et contrôler l'ensemble de la flotte.

Chronotachygraphes et plateformes de gestion de flotte

Une autre différence entre les chronotachygraphes numériques et analogiques est que les premiers sont entièrement compatibles avec de nombreuses plateformes de gestion de flotte. Cela permet, par exemple, de télécharger des données à distance, ce qui rend cette tâche plus facile, plus rapide et plus efficace, et ce qui constitue un avantage certain dans le domaine du "fleet management".

Communication sonore : les avantages du message d’attente téléphonique
En matière de communication, les entreprises ont le choix entre plusieurs stratégies. Si les formules traditionnelles (médias classiques) sont toujours très en vogue, il se développe de plus en plus de services qui correspondent aux besoins des sociétés actuelles. C’est le cas par exemple de la créa…
Maxence Rose

Écrit par Maxence Rose

Hyperactif du Web, fondateur de YubiGeek, passionné de technologie, de sciences, et fasciné par Google, j'écris ce que bon me semble et je teste pour vous les derniers services du Web.

Vous vous êtes abonné avec succès YubiGeek
Génial ! Ensuite, passez à la caisse complète pour obtenir un accès complet à tous les contenus premium.
Nous saluons votre retour ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.