High-Tech

Le Bluetooth 5.0 entre en scène

Publié par Robin Desarcy
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
236

Historique

Ce mode de transmission sans fil bien connu de tous a été créé fin des années 90 par le SIG (Special Interest Group), une association de plusieurs entreprises d’électronique et de télécoms dont Nokia, Intel et IBM.

Depuis, ce système a bien évolué pour en arriver à la version 4.2 actuellement présente sur à peu près tous les appareils compatibles.

Annoncé en juin 2016 par le SIG, le Bluetooth 5.0 nous a enfin dévoilé ses caractéristiques ce 9 décembre. Voyons ce que cette nouvelle version a de si réjouissant !

Le Bluetooth, pour quoi faire ?

Avant de vous dévoiler toutes les spécificités de cette nouvelle version, faisons le point sur l’usage de ce mode de transmission. Actuellement, le Bluetooth permet de transférer du contenu multimédia d’un appareil compatible à un autre, l’exemple le plus connu étant la diffusion de musique sur des enceintes portables. Le problème est qu’à présent, de plus en plus d’objets sont connectés, on parle là de IOT(Internet of Things), ce qui nécessite toujours plus de débit et de portée, c’est pourquoi le Bluetooth devait se moderniser.

IOT

Les améliorations et nouveautés

La grosse amélioration apportée à cette nouvelle version est la portée du signal multipliée par 4, passant de 100m à 400m. Cependant, il s’agit d’une distance théorique, calculée dans des conditions optimales, il faut donc compter environ 300m en prenant en compte les obstacles tels que les murs.

Une autre évolution considérable est la vitesse de transfert des données multipliée par 8, passant de 31 octets par paquet à 255, la bande passante pouvant atteindre les 2 mb/s. Pour la petite anecdote, contrairement à ce que nous avons l’habitude de voir sur les capacités de mémoire par exemple, il ne s’agit pas d’un multiple de 2 (lié au fait que l’on compte en binaire) tout simplement parce que la personne chargée de comptabiliser a oublié de commencer à 0 (il manque donc une unité).

De plus, le SIG promet une meilleure stabilité durant l’appairage grâce à une diminution des interférences. Nous pouvons aussi noter une connexion plus sécurisée ainsi que l’apparition de nouvelles fonctionnalités. Une d’entre elles est le « one to many », ce nouveau mode permettra d’envoyer du contenu à la volée sur une grande quantité d’appareils connectés. L’envoi de données relatives à la géolocalisation sera également possible.

Pourquoi se réjouir de ces améliorations ?

Les premiers conquis seront sans doute les audiophiles qui pourront enfin bénéficier d’une meilleure qualité audio. En effet, la version 4.2 étant limitée à 330ko, ce qui équivaut à du mp3, la qualité de l’écoute n’égalait pas le filaire. Mais avec l’arrivée de la version 5.0, la qualité passe à celle du CD sans compression, ou encore le 24bit en conditions optimales.

De plus, tout utilisateur d’objets connectés pourra se réjouir de la distance et de la stabilité du signal, je pense notamment aux amateurs de drones qui pourront contrôler leur bijou sur une longue portée sans risque d’interférences.

Néanmoins, attention ! Pour bénéficier des améliorations de cette version 5.0, il faut que les deux appareils soient compatibles. Si l’émetteur ou le récepteur n’a pas les mêmes normes, alors la connexion se fera selon la version antérieure.

Date de déploiement

C’est bien beau toutes ces améliorations me direz-vous, mais quand seront-elles disponibles ?

A priori, nous devrions commencer à voir sortir des appareils compatibles entre le mois de février et juin, d’ailleurs certaines rumeurs disent que le Samsung Galaxy S8 devrait être équipé de cette nouvelle version. A suivre…

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
236

A propos de l'auteur

Robin Desarcy

Étudiant en informatique de gestion et passionné de high tech, l’informatique et les nouvelles technologies font partie de mon quotidien.
#TechItEasy

1 commentaire

Écrire un commentaire

Partager ceci avec un(e) ami(e)