Comment créer votre art NFT ?

Comment créer votre art NFT ?

Vous avez un talent pour l’art et souhaitez le valoriser de la meilleure façon possible en créant un NFT ? Voici les étapes à suivre, depuis sa création à sa monétisation. Une fois NFT, votre art deviendra inviolable, mais attention à l’espionnage à la phase conceptuelle. C’est souvent à cette étape que le vol se produit. Et pour éviter que quelqu’un ne commercialise votre œuvre d’art avant vous, nous vous recommandons de chiffrer votre connexion à l’aide d’un VPN puissant.

Comment créer votre art NFT ?

Qu’est-ce que la NFT ?

NFT est l’abréviation de Non-Fungible Token, une unité de contenu représentant un objet de façon unique dans le domaine numérique. 

C’est la combinaison de deux termes : 

  • « jeton » : un certificat de validité rendant les actifs numériques traçables et accessibles à tous sur la blockchain.
  • « non fongible » : un élément ne pouvant pas être échangé contre un autre.

Les NFT sont donc des monnaies en soi capables de représenter toute sorte de production numérique comme les peintures, les vidéos, les musiques, les recettes, ou encore les objets collectionnés dans les jeux vidéo.

Depuis leur essor en 2021, les arts NFT sont pris d’assaut par les investisseurs et acteurs de la cryptomonnaie dans le monde entier qui y voient une source de transaction conséquente. Mais comment en créer ou convertir de l’art réel en NFT ? Est-ce difficile ? Faut-il utiliser quel logiciel ou apprendre quel code ?

Comment transformer mon art NFT ?

La technique varie selon que l’art soit numérique ou physique. En général, voici comment procéder pour créer son NFT.

Comment créer un NFT à partir de rien ?

C’est sûr ! Vous-même êtes capable de créer un NFT. En effet, tout contenu numérisé peut en devenir un. L’étape la plus cruciale est la conversion de cette unité numérique en jeton non-fongible ou NFT. Voici la marche à suivre : 

Étape 1 : Minage. 

Le minage fait référence au fait de frapper la monnaie (ou l’œuvre d’art) en vue de le mettre en circulation. Exactement, comme l’on fait avec les pièces à la Banque de France. Pour cela, il faut en premier lieu choisir une technologie de blockchain ou le type de devise que l’on souhaite créer. Ethereum, Tezos, Polkadot, Cosmos, Binance,…le choix est vaste, mais la plupart des artistes choisissent Ethereum.

Étape 2 : Créer une porte-monnaie numérique.

Comme la Création d’un NFT implique un financement, vous devez tout d’abord disposer d’une porte-monnaie pour baser vos transactions. C’est comme PayPal, mais dans le domaine de la cryptomonnaie. Pour les arts en NFT, les portefeuilles les mieux adaptées sont Metamask, Math Wallet, AlphaWallet, Trust Wallet et Coinbase.

Une fois créé, vous devez alimenter votre compte en achetant des cryptomonnaies. Bitcoin par exemple. Ether reste cependant le plus largement accepté sur les portefeuilles pour NFT.

Étape 3 : Choisir une place de marché NFT

Les véritables étapes créatives sont terminées. Maintenant, place à la monétisation. Pour cela, vous devez choisir une place de marché sur lequel commercialiser votre création. C’est le type de l’art qui va déterminer le choix en la matière. Il existe plusieurs Marketplace, comme NBA Top Shot, pour les produits sur le basket-ball, Axie Marketplace, pour le jeu Axie infinity, OpenSea et d’autres couvrant la plupart des ventes art NFT. Renseignez-vous à ce sujet pour ne pas faire d’erreur. Il est important de souligner que certaines places de marché fonctionnent uniquement avec leur propre crypto-monnaie. 

Ensuite, il faut lier votre Marketplace à votre portefeuille. Cela vous permet de payer les frais nécessaires et de conserver les produits des ventes.

Voilà en résumé, comment créer un NFT à partir de rien. 

Comment créer votre art NFT ?

Comment créer un NFT à d’un objet physique ?

La technique peut être légèrement différente si l’art est un objet physique. En effet, pour créer un art NFT à partir d’un objet réel, il faut commencer par tokeniser l’objet. Pour les tableaux, il suffit de scanner l’objet à l’aide d’une scan app iPad afin que le format reste correct. À l’étape 3, vous avez le choix entre détruire la version physique ou la rendre directement à l’acquéreur avec le code du NFT comme preuve d’authenticité. 

Quel œuvre d’art se vend le plus sur le blockchain ?

Les actifs numériques tels que les œuvres d’art NFT, les documents textuels, les musiques, les vidéos et poèmes sont parmi les objets les plus vendus. Fin 2021, la vente aux enchères d’un œuvre d’art sur Ethereum a rapporté 91.8 million de dollar à un artiste anonyme du pseudo de Pak. 

Les recettes, les selfies, les tweets et les articles de blog intéressent aussi un très grand nombre d’acheteurs de NFT.

Comment protéger votre création ?

Une fois rendue NFT, votre création ne peut plus être volée ou falsifiée, car elle sera unique. Toutefois, il arrive que certaines créations n’atteignent jamais ce stade, car dérobés dès la phase conceptuelle. En effet, de nombreux pirates se sont spécialisés en minage d’actif numérique et s’enrichissent en commercialisant les œuvres d’art à la place de leur véritable auteur. La seule façon d’y remédier est l’utilisation de VPN comme VeePN et les autres services pour le crypto monnaies.

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.